Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > + 140% : Sarkozy, sauvé de la misère !

+ 140% : Sarkozy, sauvé de la misère !

Merci citoyens ! Merci beaucoup... En France les "problèmes de pouvoir d’achat sont posés (...) je n’avais pas le sentiment que le problème le plus important qu’il fallait régler" était celui du pouvoir d’achat du président de la République a déclaré François Hollande. Et pourtant, il s’agit bien du salaire du chef de l’Etat qui va être examiné à l’Assemblée nationale, mardi 30 octobre. Le gouvernement a déposé deux amendements lors de la réunion de la commission des Finances de l’Assemblée.

Son pouvoir d’achat ne sera certainement pas réduit avec l’inflation : la hausse de salaire prévue se monte à 140%. Non, non, vous avez bien lu ! Quel salarié français ne rêverait pas d’une telle hausse après six mois de bons et loyaux services. Serait-ce là, le parachute doré avant les résultats. Le citoyen commence à avoir l’habitude, mais n’y a t’il pas le risque que cet exemple soit la goûte qui fasse déborder le vase de l’opulence, car ce n’est pas comme si Nicolas Sarkozy n’était pas logé, blanchi, nourri par l’Elysée... On pourrait ne parler que d’argent de poche à ce stade là... Comprenne qui pourra.

Toutefois, revenons aux faits : Jean-François Copé, le président du groupe UMP à l’Assemblée justifie cette augmentation par « un souci de cohérence ». En effet dit-il « C’est un souci de transparence mais aussi de cohérence. Etre président de la République, être chef de l’Etat, c’est une responsabilité considérable. Je trouve tout à fait normal que le président de la République ait une rémunération comparable à ce qui est celle du chef du gouvernement et des chefs d’Etat des pays européens. »

Le président de la République doit gagner 101 488 euros pour l’année 2008, c’est ce qui est prévu dans le projet de budget. En revanche, le salaire brut du Premier ministre s’élève à environ 240 000 euros bruts par an. Le salaire revalorisé de 140%, de 8 300 à 20 000 euros bruts permettrait au chef de l’Etat de gagner autant que le Premier ministre. Pas de jaloux !

Il est vrai que le résidant de l’Elysée est à plaindre... bientôt une opération pièces jaunes pour l’hôte de la République ?!

Revenons aux faits : une note interne de l’Elysée qui a été révélée samedi par l’hebdomadaire Profession politique préconisait une hausse de salaire, de 8 300 à 20 000 euros bruts par mois.

Une note interne de l’Elysée ? L’organisme, il est vrai, est indépendant !

Nicolas Sarkozy, chef de l’Etat, a quant à lui, déclaré : "Jusqu’à présent, le président de la République cumulait son salaire et sa retraite. Moi je ne veux pas de ça. Je veux de la transparence. Je veux que les Français sachent".

Les français savent désormais qu’il n’y aura pas de référendum sur l’augmentation de salaire de l’hôte de la République ! D’ailleurs Etait-ce dans le programme présidentiel ? Le savaient-ils au moment de mettre le bulletin dans l’urne ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès