Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > 4 ans de tôle pour l’agresseur à la soude

4 ans de tôle pour l’agresseur à la soude

Cinq ans de prison, une mise à l’épreuve de trois ans et l’obligation de se soigner. Voilà la peine dont vient d’écoper hier mardi 20 novembre Damien D. Dans les transports en commun franciliens, du 27 février au 6 avril dernier, cet ingénieur de 28 ans a aspergé au moins sept femmes avec une solution à base de soude et de décapant corrosif, ce qui lui a valu son surnom d’ « agresseur à la soude ».

Les femmes identifiées ont été brûlées par cet « agresseur à la soude » aux fesses et aux cuisses et se sont vues prescrire de 3 à 15 jours d’incapacité de travail. « Au cours de sa garde à vue, explique TF1, il avait expliqué avoir mélangé plusieurs produits corrosifs et les avoir placés dans une poche de plastique, elle-même située dans un paquet de cigarettes qu’il lui suffisait de presser pour que le produit s’échappe ».

Les caméras de surveillance disposées dans le RER et le métro ont facilité l’arrestation de l’agresseur à la soude, le 10 avril. Incarcéré depuis, Damien D. a reconnu les faits lors de l’audience, mais n’a toujours pas expliqué pourquoi il avait commis ces agressions.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès