Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > 50% des mortalités en couche sont évitables

50% des mortalités en couche sont évitables

La France fait toujours des bébés. La France est en tête des pays européens en matière de natalité et de fécondité. Pourtant l’Inserm révèle dans son bilan 2001-2006 que chaque année plus de 70 femmes meurent en couche. Certes ce chiffre correspond à la moyenne des pays de l’UE. Pourtant 50 % de ces décès ne sont pas fatals. 

Avec 834 000 en 2008, la France, souligne l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), « se situe en tête des pays européens en matière de natalité et de fécondité ». Cet excellent résultat est néanmoins assombrit par le fait que chaque année, en moyenne, « plus de 70 femmes décèdent de leur grossesse ou de ses suites ».
 
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la France se place dans la moyenne des pays européens. Mais, constate l’Inserm, « elle reste en-deçà des meilleurs, et très loin de la Suède dont les taux sont deux fois plus faibles ».

Le taux de mortalité en France est de 9,6 pour 100 000 naissances. La moitié de ces décès en couches pourraient être évités car ils sont « le plus souvent liés à des mesures thérapeutiques inappropriées ».

L’Île-de-France et les départements d’outre-mer (DOM) présentent des taux de mortalité maternelle supérieurs à la moyenne nationale et il demeure « supérieur chez les femmes de nationalité étrangère, notamment originaires d’Afrique subsaharienne ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès