Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Abdul X fait ses excuses

Abdul X fait ses excuses

Le chanteur a eu son heure de gloire. Tirez sur les keufs, son rap polémique, a attiré l’attention jusqu’au sommet de l’état. Brice Hortefeux, le ministre de l’intérieur, a porté plainte contre ce qu’il appelle une « apologie du crime ». L’artiste a été placé en garde à vue pendant cinq heures vendredi soir. Interrogé par la Brigade de répression de la délinquance contre la personne il s’est excusé, expliquant que ses paroles « ne reflétaient pas sa pensée ». Il a également indiqué que l’arme qui figure dans le clip était factice et qu’il s’en était débarrassé. Il doit comparaître prochainement devant la tribunal de grande instance de Paris.
 
« Toutes les banlieues de Paris brûlent la police. […] Si t’en vises un, tue-le, ne le rate pas. […] Mets-lui une balle dans sa race ». Tels sont les paroles de Tirez dans les keufs dont le rappeur originaire de Sèvres (Hauts-de-Seine) reconnaît être l’auteur et l’interprète.
 
Retiré de YouTube et de la page Facebook d’AbdulX, le clip qui circule encore sur le net, avait été très peu visionné avant qu’un site d’extrême droite ne le diffuse à son tour provoquant l’indignation de certains syndicats de police.
 
Abdul X aurait, selon Le Parisien, « présenté ses excuses, affirmant que les paroles de sa chanson ne reflétaient pas sa pensée ». Il était placé en garde à vue vendredi dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte jeudi par le parquet de Paris pour « provocation à s’armer contre l’autorité de l’Etat », « apologie de crime » et « injure publique envers une administration ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès