Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Act up proteste contre l’expulsion de malades du sida vers (...)

Act up proteste contre l’expulsion de malades du sida vers l’Ouganda


"Malades expulsés = Malades assassinés". C’est le message choc que des militants d’Act up ont inscrit samedi dernier sur une banderole déployée devant les grilles de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) à Strasbourg.

L’association conteste la décision de la CEDH d’expulser de Grande-Bretagne des malades du sida vers leur pays d’origine, l’Ouganda.

Les militants d’Act up, connus pour leur militantisme spectaculaire, ont déversé des poches de faux sang devant la Cour européenne des droits de l’homme en criant : "Pour la CEDH, la vie d’un séropositif ne vaut rien".

Une quinzaine d’activistes d’Act up ont aussi manifesté devant l’ambassade de Grande-Bretagne, rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris.

Act up indique dans un tract que "selon l’Onusida, en Ouganda, les traitements antirétroviraux sont à la charge des malades et coûtent à eux seuls au moins 42 dollars par mois dans un pays où le revenu moyen est de 23 dollars".

Le 27 mai dernier, la CEDH a jugé dans un arrêt non susceptible d’appel que l’expulsion vers l’Ouganda de "N", une femme séropositive de 34 ans, résidant en Grande-Bretagne, ne constituait pas un "traitement inhumain ou dégradant", tout en reconnaissant que "la qualité et l’espérance de vie de la requérante auraient à pâtir de son expulsion vers l’Ouganda".


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès