Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Affaire Erignac : un témoin affirme ne pas reconnaître Colonna

Affaire Erignac : un témoin affirme ne pas reconnaître Colonna

Aujourd’hui, une femme qui déclare avoir été présente sur les lieux du crime raconte à la barre du Tribunal qu’elle ne reconnaît pas le visage d’Yvon Colonna.

Marie-Ange Contart, croupière de casino, de 32 ans a surpris l’assistance avec son témoignage. Au moment où le préfet Erignac a été assassiné, elle passait en voiture. Elle bien vu le visage du tueur.

Pour elle Yvon Colonna n’est pas le tueur. Selon 20minutes.fr, « la veille, un autre témoin de la scène avait déjà assuré ne pas « avoir le déclic » en voyant le berger de Cargèse ».

Selon la jeune femme, le tueur était blond. Rappelons qu’elle est croupière et que la physionomie est chez elle une seconde nature.

Pour la défense, ce témoignage est capital. Gilles Simeoni, l’avocat de Colonna, a demandé à Marie-Ange Contart « de regarder, selon la même source, Yvan Colonna ».

« Je suis persuadée que ce n’est pas lui » a t-elle répondu.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès