Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Agression de Stéphane Delajoux, le sulfureux médecin de Johnny

Agression de Stéphane Delajoux, le sulfureux médecin de Johnny

Médecin au bord de la crise de nerfs. Le neurochirurgien a été agressé vendredi dernier. Il avait opéré Johnny Hallyday d’une hernie discale le 26 novembre dernier. Ses agresseurs étaient cagoulés. Y a t-il un lien de cause à effet entre les déclarations la veille de Jean-Claude Camus, le producteur du chanteur, et cette mystérieuse agression ?

« Le Dr Stéphane Delajoux a été agressé vendredi soir devant le domicile parisien de son ex-femme « en présence de leurs deux enfants », a assuré dimanche à France-Soir l’un des avocats du médecin, Me David Koubbi ».

Si France soir ne doute pas de cette agression, la presse dans son ensemble y met beaucoup de bémols et de conditionnels. 20Minutes, par exemple, évoque un « passage à tabac dont il dit avoir été victime vendredi soir à Paris ».

Doit-on faire un lien entre cette agression et la déclaration de la veille de Jean-Claude Camus, le producteur de la rock star ? Selon le Parisien, « Jean-Claude Camus a critiqué le chirurgien Stéphane Delajoux qui n’aurait pas pris les précautions nécessaires alors qu’il savait que Johnny Hallyday se rendrait à Los Angeles deux jours plus tard. »

Qui est Stéphane Delajoux ? Pour 20minutes, c’est un « homme séduisant d’une quarantaine d’années, surnommé « le médecin des stars ». Pour le quotidien Suisse Le Matin du 11 mai dernier, l’ancien petit ami d’Isabelle Adjani est « un personnage à double facette [qui] a eu de graves difficultés avec la justice, qui se sont soldées par une condamnation de 3 ans de prison avec sursis pour des escroqueries à l’assurance ».
 
Escroqueries que confirme le Dr Michel Cymès dans 20minutes qui « l’a enfoncé dans une émission mise en ligne vendredi sur son blog. Il a reproché à celui qu’il appelle « ce pauvre type » d’avoir « un dossier long comme le bras » : d’après le Monsieur Santé de France 5, le neurochirurgien a été tour à tour condamné pour escroquerie aux assurances, interdit d’exercice par le Conseil de l’Ordre des médecins et condamné par la justice à verser plusieurs amendes s’élevant à 20 000 euros, 36 000 euros et même 194 000 euros ».

Pourtant le Matin rappelle qu’en 2003 il a tenté « l’opération de la dernière chance pour sauver Marie Trintignant. Quatre ans plus tard, il opère avec succès Charlotte Gainsbourg, victime d’une hémorragie cérébrale après une chute à ski nautique ».
Toujours selon la même source, « Me Olivier Metzner, l’avocat du Conseil de l’ordre des médecins, le chirurgien n’aurait jamais respecté la suspension prononcée à son encontre - trois ans, dont trente mois avec sursis. La sentence est pourtant loin d’être anodine, émanant d’un organisme chargé de « veiller au maintien des principes de moralité, de probité, de compétence et de dévouement indispensables à l’exercice de la médecine ».

Pour autant Stéphane Delajoux est-il responsable des ennuis de santé du chanteur dont les tournées s’enchaînent à un rythme frénétique.

L’emballement médiatique autour du neurochirurgien pourrait aller plus loin que l’agression dont il a été victime vendredi et qui lui vaut 15 jours d’interruption de temps de travail (ITT). « Frappé au visage et roué de coups au sol par deux hommes masqués qui n’auraient pas prononcé une parole mis à part son nom, le médecin a néanmoins réussi à arracher la cagoule d’un de ses agresseurs. De source policière, une expertise ADN est en cours sur le vêtement », précise France soir.

Cette agression fait l’objet d’une enqueête confiée au 1er district de la police judiciaire parisienne. Le médecin a porté plainte pour « violence en réunion ».

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès