Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Amputée des deux seins à cause d’une erreur médicale

Amputée des deux seins à cause d’une erreur médicale

Une femme de 65 ans est entrée au centre Léon-Bérard de Lyon pour être opérée d’une tumeur du sein. Les médecins inattentifs lui ont amputé les deux seins. Le Centre a promis à la patiente la reconstruction complète et gratuite de sa poitrine ainsi qu’une indemnisation.

Le centre Léon-Bérard de Lyon est un institut réputé qui est spécialisé dans le traitement des cancers. Des milliers de patients cancéreux y sont donc opérés chaque année sans qu’on y déplore d’accidents.

Mais le 19 février, une sexagénaire admise pour une tumeur au sein gauche a eu la douloureuse surprise de constater qu’elle avait subi non seulement une ablation de son sein malade, mais également de son sein droit qui lui ne présentait aucune pathologie. 

D’après les médecins, il s’agirait d’une erreur rarissime. Pourtant cette histoire en rappelle d’autres. Combien de patients sont sortis de l’hôpital en plus mauvais état qu’ils n’étaient rentrés ?

« C’est, a expliqué à 20minutes.fr Sylvie Négrier, la directrice adjointe du Centre, comme quand on vous dit vous tournez à droite et puis qu’en fait vous tournez à gauche ». Il s’agit ni plus ni moins d’une erreur inexplicable et humaine a poursuivi la directrice.

L’erreur se serait produite après l’anesthésie. Après cette phase d’endormissement, selon 20minutes.fr, « un des membres de l’équipe a été appelé en urgence au moment de la préparation ». L’erreur s’est déroulée à ce moment. Le champ opératoire, précise la même source, a été installé du mauvais côté, le droit.

Quand les chirurgiens ont procédé à la première ablation, la mauvaise, ils n’ont pu que constater leur erreur, mais bien entendu ne pouvait laisser le sein malade. Il a donc logiquement été amputé.

« En 2008, précise le centre Léon-Bérard, près de 1.000 cancers du sein ont été opérés et plus de 500 reconstructions mammaires ont été effectuées », le tout sans incident. Le centre précise que des « mesures préventives » sont déjà à l’étude pour que ce type d’accident pénible ne se reproduise.

La patiente est évidemment bouleversée par cette erreur. Le centre Léon-Bérard, spécialisé dans la reconstruction plastique lui a proposé de lui refaire la poitrine et de l’indemniser.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès