Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > André Kaas vaut 103 000 euros

André Kaas vaut 103 000 euros

Pour la justice, l’équation est simple. Trois ans de prison plus un non-lieu égale 103 000 euros. Pas un euro de plus. André Kaas demandait 539 000 euros.

La vie chère, c’est partout, sauf en prison. On peut condamner un homme abusivement. On ? L’Etat, bien sûr. Qui a toujours raison. Jusqu’à l’affaire d’Outreau. Sans elle, peut-être qu’André Kaas, à qui l’on reprochait d’avoir commandité le meurtre de sa femme, aurait pu simplement s’estimer heureux d’être libre. Juste libre. Sans compensation.

Hier, lundi 10 décembre, la commission nationale de réparation de la Cour de cassation a donc accordé cette indemnité de103 000 euros à André Kaas. Un soir de 1992, André Kaas va au cinéma avec ses enfants. Au retour, il découvre sa femme morte. On l’accuse sur la foi d’une fausse dénonciation. Un non-lieu est prononcé en 2004. Entre-temps, il aura passé trois ans en prison (détention provisoire) et subi l’indignité.

Mais l’indemnité de 539 000 euros qu’il demandait était la plus grosse qu’aurait accordé la justice pour un tel cas. Peut-être qu’André Kaas peut s‘estimer heureux lui qui, en 2005, s’était vu proposer la somme de 70 000 euros pour préjudice moral.

Le préjudice moral est une chose, mais perdre son travail, ses biens, sa santé, s’occuper malgré cela de ses quatre enfants a un prix : 103 000 euros, selon la justice.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès