Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Après Edvige

Edvige s’en va, mais les associations veillent. Un nouveau fichier, pas encore à l’étude pourrait voir le jour en remplacement d’Edvige.

« Le retrait d’Edvige, qui a remplacé le 1er juillet le fichier des Renseignements généraux (RG), a été décidé mi-septembre par le gouvernement à la suite du tollé provoqué par le type de données "sensibles" collectées (santé, sexualité, personnalités, mineurs dès 13 ans) » rappelle Le Monde.

Depuis jeudi 20 novembre, ce retrait est officiel. « Ce « retrait », à distinguer d’une « abrogation », a un effet rétroactif, ce qui signifie que toutes les informations récoltées entre sa création et sa disparition sont censées disparaître, comme le demandaient les associations. En revanche, le remplacement d’Edvige par un nouveau fichier, comme l’a annoncé Matignon, n’est pas encore effectif. » souligne le site des Echos.

Cet autre fichier qui remplacerait Edvige pourrait être baptisé EDVIRSP ou Cristina. Il devrait être « expurgé des données les plus contestées par les associations et les syndicats, notamment celles sur la santé ou sur l’orientation sexuelle des personnes concernées », précise le Nouvel obs.

Pour l’heure, « On est dans un flou juridique, et ce flou ne profite jamais aux libertés », s’est inquiétée Helène Masse-Dessen, avocate du collectif « Non à Edvige ». La vigilance des associations reste donc à l’ordre du jour » selon Le Monde.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès