Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Aristote Onassis, l’envers de la légende

Aristote Onassis, l’envers de la légende

 

Quand les Grecs sont expulsés de Turquie, Aristote Onassis émigre en Argentine. Né en 1906, il a dix-sept ans. Armateur à vingt-six ans, il développe rapidement un empire, en créant une compagnie aérienne, Olympic Airways, en s’intégrant au commerce bancaire international, aux affaires immobilières, aux casinos, en développant la plus importante flotte de commerce privé. Pendant la seconde Guerre mondiale, il met ses bateaux à la disposition des Alliés, puis se spécialise dans la construction de supertankers chargés du transport du pétrole.

Le Benaki Museum d’Athènes lui consacre une exposition, "Aristote Onassis, au-delà du mythe", ouverte jusqu’au 12 novembre, rassemblant trois cents objets emblématiques et cinq cents photographies qui font revivre la société mondaine de l’époque. L’idée est de « montrer le véritable Onassis »,  explique Anthony Papadimitriou, président de la Fondation Alexandre S. Onassis. On y retrouve tout de même l’image de l’homme public, celui qui recevait sur son yacht, le Christina, Winston Churchill, Tito, John F. Kennedy et Jackie Bouvier -qu’il a épousée en 1968- Rudolph Noureïev, Greta Garbo, Elizabeth Taylor... et Maria Callas avec laquelle il a entretenu une relation intense dans les années 1960. Le drame de la mort de son unique fils, aussi, disparu dans un accident d’avion en 1973 et auprès duquel il est aujourd’hui enterré, sur l’île privée de Scorpios.

Un homme qui a tout vécu en grand, l’enrichissement, le pouvoir, la douleur, et qui faisait preuve d’un réalisme désabusé :

«  Le secret des affaires est de savoir quelque chose que personne d’autre ne sait . » 

« Pour avoir du succès, soyez bronzé, vivez dans un immeuble chic (même si vous êtes dans la cave), faites vous voir dans les restaurants élégants (même si vous ne prenez qu’une boisson) et, si vous empruntez, empruntez beaucoup. » 


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès