Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Avec Bachelot, les buralistes feront-ils un tabac ?

Avec Bachelot, les buralistes feront-ils un tabac ?

Interdit de fumer ! C’est en janvier 2008 que doit s’appliquer cette interdiction dans les bars et les restaurants. Mais les buralistes sont fumasses et ne l’entendent pas de cette oreille. Ils seront environ 10 000 à manifester demain, mercredi 21 novembre, à Paris, de la gare Montparnasse à l’Assemblée Nationale. Dès aujourd’hui une délégation est reçue par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot. « Ils souhaitent voir aménagée la suppression du tabac dans les bars et restaurants prévue le 1er janvier 2008, a déclaré René Le Pape, président de la Confédération des débitants de tabac (CDT), soit 97 % des 30 000 buralistes français. Une dizaine de milliers de débitants de tabac sont attendus mercredi à Paris pour une manifestation nationale », rapporte Le Nouvel Obs.

D’après les buralistes cette interdiction ferait baisser leur chiffre d’affaires de 30 %. Un chiffre contesté, notamment par le Sénat qui, dans un rapport, écrit : « A New York, où la loi est en vigueur depuis 2003, les recettes générées par les bars et les restaurants sont en hausse. Sur 21 études chargées d’évaluer les effets de l’interdiction du tabac dans les cafés, aucune n’a identifié un impact négatif de l’interdiction sur le chiffre d’affaires ».

Le ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité Xavier Bertrand, qui pour l’instant essaye de régler le mouvement social en cours, est inflexible sur le sujet. Pas question de lever l’interdiction de fumer dans les bars et restaurants. Mais les buralistes rappellent non seulement que 63 % des Français sont pour un dérogation, mais que Nicolas Sarkozy avait déclaré du temps où il était candidat à la présidentielle : « Depuis la publication du décret nous avons toujours dit qu’il était complètement inapplicable. Nous demandons à discuter, comme l’avait suggéré Nicolas Sarkozy quand il était en campagne électorale. Il avait quand même dit qu’il fallait une concertation avec tous les professionnels avant de mettre en application le décret », a déclaré René Le Pape au Nouvel Obs.

Une promesse qui part en fumée ?


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès