Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Baccalauréat mention triche

Baccalauréat mention triche

SMS ne rime pas avec Bac ES. Ni avec antisèche. Même électronique. Un lycéen de l’Isère inscrit en filière économique et sociale vient d’en faire l’expérience. Il a été pris en flagrant délit alors que, pendant l’épreuve du bac, il recevait les bonnes réponses par SMS. Il risque la prison et une forte amende.

Le jeune homme a reconnu les faits. Il risque non seulement de ne pas pouvoir repasser le bac dans une période comprise entre un et cinq ans, mais peut aussi être condamné (ainsi que son complice) jusqu’à trois ans de prison et 9000 euros d’amende puisqu’une plainte a été déposée par le rectorat.

Pendant les épreuves d’économie il posait les questions par SMS sur son portable et les recevait par le même canal. Pris sur le fait, il a reconnu sa fraude en signant une déclaration sur l’honneur.

Il a pu terminer l’épreuve, mais sans son portable.

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès