Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Baptême de l’air fatal

Baptême de l’air fatal

C’est la première fois qu’ils volaient dans les airs. C’est aussi, hélas, la dernière. Samedi, six passagers d’un hélicoptère et leur chauffeur se sont crashés. Le drame a eu lieu à Brégnier-Cordon, dans l’Ain. En France, il s’agit du plus grave dommage de ce type depuis une décennie.

Agé de 37 ans, le pilote de l’Ecureil blanc de la société Azur Hélicoptère, basé à Bron, dans le Rhône, est mort dans cet accident dont on ignore encore les causes. Ce jour-là en effet la visibilité était excellente et les conditions de vent étaient normales, a précisé le gérant de cette société de transport qui a rajouté que « l’appareil était révisé et que « Le pilote n’était pas fatigué quand l’accident est survenu ». 
 
Ce jour-là ce n’est pas la première fois qu’il emmenait à son bord des passagers. Ces derniers étaient six, trois hommes et trois femmes, âgés de 19 à 37 ans. Tous travaillaient au parc d’attraction Walibi des Asvenières, dans l’Isère, situé à environ 70 kms de Lyon. C’était leur jour de congé. Leur employeur leur avait offert ce tour à l’occasion de l’anniversaire du parc.

Dans les minutes qui ont suivi le décollage de l’appareil, peu après 18h30, des témoins ont assisté à sa chute brutale. Son attitude était anormalement basse avant qu’il tombe à pic, rapporte 20minutes, « dans une clairière du Mont Cordon, qui surplombe le Rhône ». Il y a eu une détonation, mais le sous-préfet de l’Ain, Didier Doré, a précisé que l’appareil s’était écrasé sans provoquer d’incendie ni de dégâts car la zone est inhabitée.
 
Aussitôt une centaine de pompiers et de gendarmes ont été mobilisés pour partir à la recherche des corps. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a rendu visite aux familles des victimes et aux secouristes.
 
Deux enquêtes sont ouvertes. L’une est confiée au parquet de Belley (Ain), l’autre au Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) « qui devra notamment vérifier, rapporte 20 minutes, si l’appareil était équipé d’une boîte noire ».

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès