Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Berlusconi a déjà gagné

Berlusconi a déjà gagné

Berlusconi se réjouit (voir Agoravox). Lui qui réclame des élections anticipées depuis la démission du gouvernement italien, le 24 janvier dernier, est servi sur un plateau.

Le président du Sénat ayant échoué dans sa mission de mettre en place un gouvernement provisoire « associant, selon Le Monde, tout le spectre politique pour réformer la loi électorale et réduire l’instabilité chronique de la vie politique transalpine », le président de la République italienne, Giorgio Napolitano, a donc dissous le Parlement. Prochaine étape, le 13 et le 14 avril prochains avec la tenue d’élections législatives anticipées.

La consultation menée par le président du Sénat ne pouvait qu’échouer. Silvio Berlusconi, 71 ans, chef de l’alliance de droite, sait depuis le début de la crise que le rapport de force lui est favorable. La tenue d’élections va donc le conforter dans sa position de leader. En face de lui, il aura Walter Veltroni, maire de Rome et chef du Parti démocrate

Selon Le Monde, « pour nombre d’économistes, un gouvernement élu selon les règles électorales actuelles se révélera tout aussi instable que celui de Prodi, dont le travail a été saboté par les querelles constantes entre le centre et l’aile gauche de sa coalition parlementaire. Mais un nouveau cabinet Berlusconi, réputé dépensier, risque aussi, à leurs yeux, d’annuler l’effort d’assainissement des finances publiques entrepris par Romano Prodi et applaudi par Bruxelles ».


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès