Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Bolufer sort ses griffes

Bolufer sort ses griffes

Maintenant cela dépasse une simple question de logement. L’affaire est politique. On pourra arguer qu’elle l’a toujours été. Et encore plus depuis l’intervention de François Fillon. Mais la démission de Jean-Paul Bolufer, directeur de cabinet de la ministre du Logement Christine Boutin, pourrait avoir des conséquences très imprévisibles.

Hier mercredi 19 décembre, Le Canard enchaîné révélait que Jean-Paul Bolufer, chef de cabinet de Christine Boutin logeait dans vaste logement social pour un loyer ridicule (voir Agoravox).

Christine Boutin avait défendu bec et ongle son chef de cabinet jusqu’à ce matin. François Fillon, le Premier ministre, est en effet intervenu pour demander à Jean-Paul Bolufer de démissionner (Voir Agoravox), ce que ce dernier vient de faire.

Mais Bolufer ne l’entend pas de cette oreille. Il demande notamment au maire de Paris, Bertrand Delanoë, que celui-ci « publie, selon TF1, la liste des bénéficiaires d’avantages similaires ».

L’affaire est entre les mains de l’avocat de Jean-Paul Bolufer qui prétend ne pas avoir sous-loué son logement, mais l’avoir prêté.

Enfin, selon TF1, il « assure avoir montré l’exemple en donnant (sa) démission ».
Une démission qui n’aurait pas été extorquée par le Premier ministre, mais qu’il aurait lui-même proposée...

Voir la vidéo sur Agoravox TV 



Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès