Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Cécilia, la vengeance

Cécilia, la vengeance

Pour une rupture c’est une rupture. C’est même « La » rupture. Déclinée en trois livres. Pas Moins. Trois livres sur (et parfois avec) Cécilia Sarkozy. L’ex-première dame de France y révèle l’envers du décor. En campagne, Nicolas Sarkozy avait promis de ne pas évoquer sa vie privée s’il était élu président de la République. Nous sommes servis. Après tout, comme il le dit lui-même, les Français ont le droit de savoir.

« Il faut toujours se méfier des ex », rapporte avec justesse le Nouvel Obs. La sortie simultanée de ces trois livres met en avant Cécilia Sarkozy. Est-ce que le but est atteint ? Oui. Mais Cécilia Sarkozy n’en sort pas pour autant grandie.

Cécilia (Flammarion) est un livre d’entretiens conduits par la journaliste Anna Bitton. Cette dernière, rapporte le Nouvel Obs, « connaît Cécilia Sarkozy depuis des années, au point d’en être devenue une confidente. Elle lui rend justice en la trahissant - ou la venge en lui donnant la parole ». Dans Ruptures (éditions du Moment) le journaliste et éditeur Yves Derai, « qui, relate encore le Nouvel Obs, avait rencontré l’alors présidente par l’intermédiaire de sa “soeur”, Rachida Dati, raconte avec Michael Darmon les ruptures du début du quinquennat, dont Cécilia est l’héroïne ». Denis Demonpion et Laurent Léger, deux journalistes, publient quant à eux enfin Cécilia, la face cachée de l’ex-première dame (Pygmalion).

Dans ces livres Cécilia Sarkozy se lâche. C’est presque indécent de se trahir soi-même à ce point. Car, quand même, elle s’est bien mariée avec Nicolas, non ? C’est qu’elle a dû lui trouver des bons côtés, non ? Voici un petit florilège de ses récriminations envers son ex-mari :

« Nicolas est un sauteur. Il est pingre. C’est un homme qui n’aime personne, même pas ses enfants. Il a un côté ridicule. Il n’est pas digne. Nicolas, il ne fait pas président de la République, il a un réel problème de comportement. »

Mais il n’est évidemment pas question que de Nicolas dans ces livres. Tout y passe : les conseillers, les ministres (hommes et femmes), les copains de Sarkozy, les infirmières bulgares, les coulisses du pouvoir, les ors de la République, la vie privée des « grands » de ce monde...

Beaucoup pour une seule femme. Pour qui, en fait ? Personne. Cécilia Sarkozy n’est ni plus ni moins qu’une citoyenne ordinaire. Nicolas Sarkozy s’en remettra. En attendant, ça nous fait oublier Carla. Et le reste...

Crédit photo : Miwim


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès