Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Charles Pasqua en correctionnelle

Charles Pasqua en correctionnelle

Ça vous étonne ? Pourtant c’est bien la première fois que Charles Pasqua comparaît devant un tribunal correctionnel. Mais cela ne sera pas la dernière. Aujourd’hui, lundi 5 novembre, devant la 11ème chambre du Tribunal correctionnel de Paris présidée par Jean-Louis Kantor, l’ancien ministre de l’intérieur et l’actuel sénateur apparenté UMP des Hauts-de-Seine devra répondre de l’accusation de financement illégal lors de la campagne des européennes de 1999.

1999, c’est l’année où rien ne va plus entre Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Les deux co-fondateurs du Rassemblement Pour la France se séparent alors qu’ils viennent d’obtenir un score très honorable (derrière le PS, mais devant le RPR conduit par un certain Nicolas Sarkozy). Mais c’est également l’année où l’on soupçonne Charles Pasqua d’avoir financé son parti avec l’argent du casino d’Annemasse alors dirigé par son ami Robert Feliciaggi, un élu corse à qui il aurait délivré l’autorisation d’exploiter l’établissement que ce dernier aurait ensuite revendu avec force plus-value. Hélas Feliciaggi ne sera pas sur le banc des prévenus cet après-midi : il a été bêtement abattu sur le parking de l’aéroport d’Ajaccio en 2006. On soupçonne également Charles Pasqua et ses comparses d’abus de confiance et de faux et usage de faux.

Avec ce procès qui doit durer jusqu’au 28 novembre, Charles Pasqua qui faisait naguère la joie des imitateurs, n’en a pas fini avec la justice. Trois autres affaires sont en cours...


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès