Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Crash d'un avion de ligne en Indonésie : 147 morts, dont 47 au (...)

Crash d'un avion de ligne en Indonésie : 147 morts, dont 47 au sol

MEDAN, Indonésie (AP)

Un avion des lignes intérieures indonésiennes s’est écrasé lundi peu après son décollage sur un quartier résidentiel de Medan, troisième ville du pays, dans le nord de l’île de Sumatra, tuant 147 personnes dont 47 au sol, selon les autorités. Seize passagers de l’avion ont survécu à l’accident, dont un bébé de 18 mois.

Le Boeing 737 de la compagnie Mandala Airlines se rendait à Djakarta par temps couvert lorsqu’il s’est écrasé sur un quartier résidentiel. Selon l’agence officielle Antara, l’avion aurait heurté des câbles électriques mais on ignore encore si c’est ce qui a provoqué l’accident.

L’appareil transportait 116 passagers et membres d’équipage et non pas 117 comme annoncé précédemment. Alex Widjojo, un porte-parole de la compagnie "low cost", a précisé qu’une personne sur le manifeste du vol avait raté son avion. Selon lui, 16 personnes ont échappé au drame. Le chef de la police de Medan, le colonel Irawan Dahlan, a parlé de 15 survivants.

Des dizaines de maisons ont été incendiées, tandis qu’une dizaine de voitures étaient endommagées. Des pompiers se sont rendus sur place pour combattre les flammes. En milieu de journée, une averse leur a facilité la tâche. Selon le ministre indonésien des Transports Hatta Rajasa, 47 habitants ont été tués au sol à la suite du crash. Les hôpitaux de la ville traitaient une dizaine de blessés, selon les autorités.

Un des survivants de l’appareil, Rohadi Sitepu, a confié que les rescapés se trouvaient tous à l’arrière de l’appareil. "L’avion avait déjà décollé, mais soudain, il a commencé à trembler et a viré sur la gauche. Ensuite, il y a eu un claquement et des flammes dans tous les sens", a-t-il raconté sur la chaîne Metro TV de son lit d’hôpital. "Cela n’a pris que quelques secondes".

Syahrial Anas, médecin chargé de surveiller le retrait des corps calcinés, a expliqué à Associated Press que la chaleur gênait considérablement les secours, ajoutant que des dizaines d’ambulances et de pompiers ont été dépêchés sur les lieux mais qu’ils doivent se frayer un chemin dans la circulation très chargée de la ville la plus grande de l’île de Sumatra et troisième de tout l’archipel.

La compagnie Mandala Airlines basée à Djakarta a été créée en 1969 par une fondation gérée par l’armée indonésienne. Mandala avait récemment été contrainte de réduire le nombre de ses vols pour tenter de rester sur le marché où la concurrence de nouveaux opérateurs est rude. Sa flotte de 15 appareils comprend essentiellement des Boeing 727-200 datant des années 1970.

Selon le général Hasril Hamzah Tanjung, Président par intérim de Mandala, le Boeing 737 qui s’est écrasé avait près de 25 ans. Il avait subi une révision générale en juin dernier, avait plus de 50.000 heures de vol et devait être réformé en 2016. Le Président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a ordonné une enquête sur cet accident, selon son porte-parole.

Il s’agit du deuxième accident aérien grave en Indonésie en l’espace de neuf mois. Le précédent crash impliquant un avion de ligne en Indonésie s’était produit en février 2005 : 26 personnes avaient été tuées dans la sortie de piste d’un avion appartenant à Lion Air -autre compagnie "low cost"- sur l’île de Java. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès