Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Cri d’alarme de la Fondation Abbé Pierre

Cri d’alarme de la Fondation Abbé Pierre

En France aujourd’hui 600.000 personnes âgées vivent en-dessous du niveau de pauvreté. Un phénomène très inquiétant qui s’est développé depuis le début de la crise et qui ne cesse de s’accroître. La fondation Abbé Pierre qui publie son 14ème rapport annuel lance un cri d’alarme.

600.000 personnes âgées vivent actuellement avec une allocation de solidarité de 628 euros par mois, c’est-à-dire sous le seuil de pauvreté. Celui-ci est fixé à 752 euros par l’Europe ou encore 681 à 817 euros, soit 50 % du revenu mensuel médian.

La crise est certes passée par-là, mais pas seulement. Selon Patrice Doutreligne délégué général de la fondation Abbé Pierre qui s’exprime sur europe1.fr, « la réforme des retraites, l’explosion du prix de l’immobilier et des loyers depuis dix ans, à peine compensée par un début de baisse, et le fait d’avoir « aidé les familles aisées », et non les plus modestes » aggravent la situation.

« Le rattrapage du niveau de vie des actifs par les retraités s’est interrompu et le recul de la pauvreté des plus de 60 ans s’est enrayé » constate ouest-France.fr. Et la politique du logement ? Elle « est non seulement aveugle aux besoins sociaux, mais elle est aussi indifférente aux souffrances de ceux qui ne peuvent accéder à un logement ou s’y maintenir dans des conditions dignes » explique la fondation.

Enfin, si la loi Dalo n’est évidemment pas remise en cause par la Fondation Abbé Pierre, celle-ci en atténue les effets et la considère comme « une loi ambitieuse… aux effets encore limités et incertains ».



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès