Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Cyberdouane : cybersurveiller et punir

Cyberdouane : cybersurveiller et punir

Eric Woerth, le ministre du Budget, inaugure la « Cyberdouane » au siège de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières.

"Le développement du commerce sur Internet s’accompagne d’une progression de la « cyberdélinquance » explique Eric woerth qui souhaite donc « accentuer la réponse douanière aux fraudes commises sur Internet ».

A la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) où est basées la Cyberdouane, les effectifs passent de 4 à 15 agents. « 8 analystes du renseignement et 7 enquêteurs douaniers » qui tous travaillent au sein de la DNRED (700 personnes au total) composent cette "Cyberdouane" française. 

Elle devra lutter « contre les trafics frauduleux, explique le site de l’Expansion, sur Internet (drogues, médicaments, contrefaçons, tabacs, armes et munitions, oeuvres d’art etc.) ».

La création de ce service est selon le ministère le premier volet d’un vaste plan de lutte contre la cyberdélinquance souhaité par le ministre. Le renforcement des moyens de contrôle, le démantèlement des filières, l’adaptation de l’arsenal juridique, les coopérations inter-administrations, avec les titulaires de droits des marques, les fournisseurs d’accès Internet et les sites marchands, les établissements financiers et de paiement sur Internet, au niveau international et la responsabilisation des consommateurs. Tels sont les 9 axes de travail de la Cyberdouane.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès