Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Dati, créature de Sarkozy ?

Dati, créature de Sarkozy ?

Rachida Dati quitte bientôt le ministère de la justice qu’elle a dirigé d’une main de fer depuis deux ans. Elle se lance dans la campagne pour les élections européennes. Un changement délibéré et de plein gré qu’elle a souligné encore ce matin sur Europe 1, dans l’émission de Marc-Olivier Fogiel.
 
Nicolas Sarkozy ne lui a rien imposé. C’est ce que vient de déclarer la Garde des sceaux au micro d’Europe 1 ce matin. Télé, radio, presse écrite, Rachida Dati enchaîne interview sur interview pour expliquer ce qui apparaît aux yeux comme sa mise à l’écart du gouvernement par le président de la république.
 
Mais Rachida Dati n’a rien à se reprocher. Surtout pas son bilan qu’elle défend bec et ongle. La façon dont l’a défendue ? Elle ne s’étend pas là-dessus. Les critiques de ses proches, les livres et émissions de télé à charge ? Elle balaye tout d’un revers de main : « Je suis contente d’avoir une autre mission politique. Je change de responsabilités, je ne change pas d’engagement politique » souligne t-elle sur Europe1, répétant qu’ « il y a un temps pour tout ».
 
Sur sa vie privée dont elle ne maîtriserait pas l’image, sur ses réformes passées au forceps, sur son rôle de petit soldat de la Sarkozye, enfin, elle élude : « Je suis extrêmement libre et mon parcours en témoigne. Je ne suis pas une création (...) ex nihilo du président de la République. C’est lui qui a été élu par les Français et c’est lui qui m’a nommée garde des Sceaux ».
 




Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès