Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Dati sur Arte, un portrait sans complaisance

Dati sur Arte, un portrait sans complaisance

Arte consacre ce soir sa théma aux femmes politiques avec la programmation, en première partie de soirée, de Dati, l’ambitieuse, documentaire sur la Garde des sceaux.Un film où l’ancien garde des sceaux Albin Chalandon, son mentor, révèle le mystère Dati.

Le nom du père de Zohra ? Vous ne le connaîtrez pas au terme du film de Taly Jaoui et d’Antoine Vitkine. Les réalisateurs de Dati, l’ambitieuse qui ont pu rencontrer la ministre de la justice pour leur film (ce qui n’a pas été le cas de Michael Darmon et de Yves Derai, auteur de la biographie Belle-Amie) dresse un portrait sans complaisance de cette dame de fer qui manie l’intrigue et l’ambition en maîtresse femme.

Au moment où ce documentaire est sur le point d’être diffusé sur la chaîne franco-allemande, la chancellerie s’affole et parle de complot, de règlement de compte en direction de la Garde des sceaux. Le film convoque pourtant peu de témoins à la barre. Il est vrai que ces témoins ne sont pas n’importe qui puisqu’il s’agit de

Catherine Nay, l’éditorialiste bien connue, et de son mari, l’ancien Garde des Sceaux Albin Chalandon. C’est lui qui mis le pieds à l’étrier de Rachida Dati en 1987, à une époque où elle rêve de conquérir Paris tel Rastignac.

« C’est quelqu’un qui a changé le cours de ma vie » dit Rachida Dati qui au moment de cette interview est encore enceinte de Zohra. Albin Chalandon de son côté se souvient avec malice de cette jeune femme virevoltante, de cette « personnalité à facette ». Il se dit alors convaincu qu’il faut l’aider. Aujourd’hui, il a sans doute depuis révisé son jugement puisqu’il lâche un rien désabusé : « Elle sait manœuvrer les gens ».

 Il aura fallu l’intervention de Catherine Nay, raconte Michael Darmon et Yves Derai pour que Rachida Dati invite son premier mentor lors de son intronisation Place Vendôme.

On comprend aujourd’hui le désarroi de Mme Dati aujourd’hui. Certaines vérités ne sont pas bonnes à rappeler…



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès