Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > De l'Europe à l'Afghanistan, les propositions d'aide affluent aux (...)

De l'Europe à l'Afghanistan, les propositions d'aide affluent aux Etats-Unis

WASHINGTON (AP)

De l’Union européenne au richissime Koweït, en passant par le très pauvre Afghanistan ou Cuba, de nombreux pays ont offert leur aide aux Etats-Unis, après le passage de l’ouragan Katrina.

Les Etats-Unis ont demandé de l’aide d’urgence à l’UE, réclamant des couvertures, des kits médicaux d’urgence, des camions d’eau et des vivres pour les victimes de l’ouragan. Le commissaire à l’Environnement Stavros Dimas a précisé que les Vingt-Cinq étaient « prêts à contribuer aux efforts américains en vue d’alléger la crise humanitaire » en Louisiane, au Mississippi et en Alabama.

Selon l’UE, les autorités américaines ont demandé 500.000 rations, des milliers de couvertures et plusieurs camions destinés à la purification des eaux. La Commission européenne assurera également la coordination de l’aide individuelle fournie par chacun des Etats-membres. Pour l’instant, l’Autriche, la Belgique, la Grande-Bretagne, le Danemark, l’Estonie, la France, l’Allemagne, la Grèce, le Luxembourg, la Finlande, l’Italie, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, l’Espagne et les Pays-Bas ont promis leur aide.

Berlin a envoyé un second avion chargé d’une quinzaine de tonnes de rations alimentaires, qui devait arriver dans la soirée à Pensacola, en Floride. Un premier appareil a déjà livré dix tonnes de rations vendredi soir. Des équipes de la Croix-Rouge française et espagnole sont par ailleurs parties pour les Etats-Unis.

De son côté, l’OTAN a également annoncé avoir reçu une demande d’aide de Washington : le gouvernement américain a demandé la fourniture de rations alimentaires pour les évacués, précise l’Alliance atlantique dans un communiqué. Un officier de liaison est en route pour Washington afin d’assurer la coordination avec la FEMA, l’agence américaine de gestion des services d’urgence.

Le riche émirat pétrolier du Koweït a indiqué qu’il débloquerait 500 millions de dollars (environ 480 millions d’euros). C’est l’offre la plus importante enregistrée à ce jour par les Etats-Unis après le passage de Katrina. Le Koweït fournira des « produits pétroliers dont les zones sinistrées ont besoin, en plus d’une aide humanitaire », précise le ministre de l’Energie, cheikh Ahmed Fahd al-Ahmed al-Sabah, dans un communiqué diffusé par l’agence officielle KUNA.

En 1991, les Etats-Unis avaient lancé les forces au secours du Koweït, occupé par l’Irak de Saddam Hussein et libéré à l’issue de la première guerre du Golfe. « Il est de notre devoir d’être présent aux côtés de nos amis pour alléger la misère humanitaire et en remerciement des nombreuses situations dans lesquelles Washington nous a aidé, via les relations importantes entre nos deux pays amis », poursuit le communiqué.

Avec cette offre, le Koweït vient emboîter le pas et surenchérir sur celle de son voisin le Qatar, qui va donner 100 millions de dollars (74 millions d’euros) d’aide. « Dans ces circonstances difficiles, le peuple et le gouvernement du Qatar veulent assurer le peuple des Etats-Unis de son soutien et son désir d’assister les personnes touchées dans la région du golfe du Mexique », a déclaré l’ambassade du riche Etat du Golfe arabo-persique dans un communiqué.

Parmi les pays les plus pauvres du monde, l’Afghanistan s’est pour sa part engagé à débloquer 100.000 dollars (79.000 euros) pour les victimes de l’ouragan. Le président Hamid Karzaï a promis cette aide dans une lettre adressée à l’ambassadeur des Etats-Unis Ronald Neumann.

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a déclaré à son cabinet qu’une équipe médicale allait être dépêchée aux Etats-Unis. « Les Etats-Unis nous ont soutenus dans des moments difficiles et je pense qu’il est de notre devoir de les aider », a-t-il expliqué.

A Cuba, qui a rompu les relations diplomatiques avec les Etats-Unis depuis quatre décennies, le président Fidel Castro a annoncé à la télévision cubaine avoir réitéré son offre d’envoyer des médecins aux Etats-Unis pour aider à secourir les victimes de l’ouragan Katrina. « Les autorités (américaines) traversent une période difficile, nous ne demandons rien en retour », a-t-il affirmé, grand seigneur.

Selon la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, 70 pays, de l’Azerbaïdjan au Venezuela, ont versé plus de 100 millions de dollars à la Croix-Rouge américaine. AP


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès