Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Décès de Marie-Laure Picat, la mère courage

Décès de Marie-Laure Picat, la mère courage

Elle avait tout prévu. Sauf l’heure de sa mort, inéluctable. dimanche en fin d’après-midi, cette femme de 37 ans, atteinte d’un cancer du foie, est morte chez elle, en paix, entourée de ses proches et de ses médecins. C’est son éditeur qui a annoncé la nouvelle. Elle avait écrit un livre pour que ses quatre enfants, âgés de 2, 5, 8 et 11 ans, vivent toujours ensemble au sein de la même famille de cœur.

Elle savait qu’elle n’en avait que pour quelques mois à vivre. Peut-être moins. Son cancer du foie se généralisait. Il n’y avait plus qu’à attendre. Avant ça, elle avait fait ce qu’elle avait à faire, rappelle son éditeur, Oh ! Editions, dans un communiqué. Car pour assurer un avenir financier à ses petits, elle avait publié un ouvrage, Le courage d’une mère, dans lequel elle souhaitait que ses quatre enfants continuent à vivre ensemble, à Puiseaux, dans le Loiret. « Le conseil général du Loiret venait d’accepter de signer les papiers administratifs pour ce cas rarissime », souligne le Nouvel obs.

L’an passé, en juin, elle s’était déjà séparée de son époux chauffeur-livreur. Une séparation en bon terme. L’homme, qui avait garé son droit parental, avait compris la décision de son ex-femme. Ils étaient restés en bon terme et avaient vendu leur voiture pour acheter des cadeaux aux enfants « car il s’agira de mon dernier Noël » avait déclaré Marie-Laure Picat.
 
Elle n’avait pas tort.

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès