Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Delanoë ouvre Paris aux people

Delanoë ouvre Paris aux people

Jeudi 6 décembre. Municipales 2008. Delanoë présente ses têtes de listes. Un casting de luxe. Bruno Julliard, ex-président de l’Unef, le comédien Philippe Torreton, l’avocat Emmanuel Pierrat... Un inventaire à la Prévert.

A Paris, Delanoë est candidat à sa propre succession. Ce n’est une surprise pour personne. Les surprises sont ailleurs. Aujourd’hui, le maire PS de la capitale présente ses têtes de liste pour les prochaines municipales de mars 2008. C’est plus tardif que sa concurrente François de Panafieu, mais c’est moins cafouilleux. Et tout autant people.

Pourtant, « selon une source municipale reprise par Le Figaro, il s’agit de "faire venir des personnalités, reflétant la diversité des Parisiens, dans leurs talents et leurs engagements", et non de prendre des people ».C’est promis, on ne dira plus people, mais personnalité.

Maintenant, on comprend mieux les « raisons personnelles » de Bruno Julliard. L’ex-président de l’Unef avait déclaré, en pleine négociations avec Valérie Pécresse, la ministre de l’Enseignement supérieur, qu’il démissionnait de la présidence du syndicat étudiant.

C’était pour mieux se présenter aux élections municipales de 2008 où Bertrand Delanoë vient de le nommer tête de liste probablement à la mairie du 13e arrondissement avec, en perspective, un poste d’adjoint au maire. Spectaculaire.

Le critère de choix se serait fait sur l’engagement citoyen de ces « personnalités ». Outre Julliard, Delanoë compte dévoiler d’autres noms scintillants aujourd’hui, toutes sont d’après le maire sortant en position éligible. C’est un minimum.

On cite encore les noms de Philippe Torreton qui serait présent dans la liste conduite par Jacques Bravo, maire sortant du 9e. Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain serait sur la liste du 6e arrondissement.

La suite de cet inventaire à la Prévert dans la journée. Un inventaire ou un « dîner de têtes à Paris-France ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès