Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Démantèlement d’un réseau de prostitution sur le web

Démantèlement d’un réseau de prostitution sur le web

Escort-annonce.com. Cette adresse web est une vitrine. Celle d’un immense réseau de prostitution européen. Il vient d’être démantelé par la sécurité départementale du Puy de Dôme.

Qui sera la Marthe Richard du web ? En 1946, cette dernière fermait les maisons closes. Mais aujourd’hui, la prostitution est comme chez elle sur Internet. Le site escort-annonce.com recensait 1700 jeunes femmes en France et 7500 en Europe . Il cachait un vaste trafic de jeunes femmes.

Tout commence ne janvier 2008. Ce qui a mis la puce à l’oreille des services de police se sont les allers et venues de filles dans trois hôtels du centre de Clermont-Ferrand. Les investigateurs constatent que ces prostituées sont toutes référencées sur le même site web. Elles viennent majoritairement de l’est de l’Europe. Elles devaient payer pour s’intégrer à ce réseau, mais pouvaient fixer elles-mêmes les montants de leurs prestations. Europe 1 indique que les tarifs pouvaient grimper jusqu’à 700 euros de l’heure.

Les enquêteurs sont remontés jusqu’à la source de ce trafic en localisant le webmaster du site, un certain Karl. Il s’agissait de « l'interlocuteur des filles », précise Thierry Chollet, commissaire principal à la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) de Clermont-Ferrand. « Les filles le contactait pour mettre en ligne leur fiche complète avec les photos, moyennant un certain montant qui était envoyé par mandat à une société écran qui était basée en Slovaquie ». C’est dans ce pays qu’ont été arrêtés la semaine dernière les deux gérants du site alors que deux informaticiens ont également été interpellés en banlieue parisienne.
 
Mais l’initiateur d’ Escort-annonce.com est quant à lui introuvable. Il s’agirait d’un citoyen suisse, âgé de 32 ans. Il est déjà recherché par les polices hongroise et italienne pour proxénétisme aggravé et fait l’objet d’un mandat international. Ce trafic, selon la même source, « rapportait environ 3 millions d'euros par mois à l'organisation criminelle ».

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès