Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Des royalistes entrent au secrétariat national du PS

Des royalistes entrent au secrétariat national du PS

Finies les anicroches au PS. Les partisans de Martine Aubry et de Ségolène Royal ont enfin décidé de s’entendre. Le congrès de Reims est enfin terminé et avec lui les vieilles rancoeurs. Au moins en apparence.

Ils sont une dizaine. Dix proches de Ségolène Royal. Dix qui la soutiennent depuis qu’elle était candidate à la présidentielle de 2007.

Dix poids lourds avec qui le PS devra composer et : David Assouline, sénateur, devient secrétaire national auprès de la première secrétaire, Najat Belkacem, adjointe au maire de Lyon, s’occupe des questions de société, Philippe Doucet, maire d’Argenteuil est au droit des consommateurs, Aurélie Fillipetti ; députée, prend les questions énergétiques, ses confrères Jean-Patrick Gilles prend la famille et Gaëtan Gorce l’exclusion.

Vincent Peillon, Manuel Valls ou François Rebsamen, selon lepint.fr auraient choisi de « rester à l’écart ».

50 membres composent le secrétariat national dirigé par Martine Aubry, explique encore lepoint.fr . En comptant reprend la même source « les secrétariats thématiques, organisationnels et les conseillers », le bureau est ainsi complété par sept secrétaires nationaux (SN). Six d’entre eux reviennent à des "royalistes".

Ségolène Royal applaudit à ce rapprochement. « Une nouvelle étape s’ouvre avec l’entrée de (son) équipe dans la direction » a t-elle déclarée.

Elle doit prochainement rencontrer Martine Aubry pour définir « avec elle, selon la même source, la nature de ses missions », y compris celle de Ségolène Royal. Il serait question de lui confier « missions à l’étranger, auprès du Parti socialiste européen », histoire de l’éloigner, penseront peut-être les mauvaises langues.

Aujourd’hui, le député Manuel Valls qui a soutenu Ségolène Royal pendant l’élection présidentielle de 2007 déclare dans lenouvelobs.com que « Ségolène Royal doit bâtir ses propositions, elle trace son chemin, elle le fera avec nous mais elle doit aussi intégrer le fait que pour gagner demain, il faut faire un travail collectif ».

A bon entendeur…



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès