Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Didier Tallineau : atteint d’un cancer et remis en prison

Didier Tallineau : atteint d’un cancer et remis en prison

Didier Tallineau, criminel récidiviste, devait passer hier soir sa première nuit sous les verrous après neuf mois de liberté. Il a été condamné deux fois pour meurtre mais remis en liberté pour raisons médicales après quatre ans et demi de prison. La remise en liberté de Didier Tallineau avait scandalisé les familles des deux jeunes femmes assassinées, déterminées à demander une nouvelle expertise médicale.

Cette réincarcération fait suite à une demande d’expertise du nouveau ministre de la Justice Pascal Clément, en juin, après celle demandée par l’ancien garde des Sceaux Dominique Perben et dont le résultat en mars avait confirmé la suspension de peine pour motif médical.

Arrêté en août 1999, cet homme de 39 ans, atteint d’un cancer de la plèvre, a été condamné le 31 mai 2002 par la cour d’assises des Deux-Sèvres à 30 ans de réclusion pour le meurtre d’une femme et une tentative de meurtre. Depuis sa libération, Didier Tallineau vivait chez ses parents, en Vendée, à proximité de la famille de l’une de ses victimes.

Depuis mars 2002, la loi Kouchner prévoit les suspensions de peine pour raisons médicales à des détenus gravement malades ou risquant de mourir en détention. « La loi Kouchner, qui était à l’origine humanitaire, devient dans ce cas une provocation envers les victimes », assurait Me Yves-Noël Gentyl, pour la famille. « Ce n’est pas une victoire, juste un retour des choses », a-t-il ajouté. « l’état de santé du sujet est compatible avec la détention dès lors que la poursuite du traitement médical est assurée et qu’une surveillance est organisée », a rapporté hier le procureur des Sables-d’Olonne.

Le bénéficiaire le plus connu de cette loi est l’ancien haut fonctionnaire de Vichy Maurice Papon, condamné à perpétuité en 1999 mais libéré en septembre 2002.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès