Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Diego Maradona : pas d’excuses à la FIFA

Diego Maradona : pas d’excuses à la FIFA

Le sélectionneur argentin Diego Armando Maradona n’a pas mâché ses mots, samedi dernier, suite à la qualification de son équipe pour le prochain Mondial de football, qui aura lieu en Afrique du Sud à l’été 2010. Aux journalistes qui n’avaient pas cru en lui et l’avaient dénigré, il a lancé :

Ceci est pour ceux qui n’ont pas cru en cette équipe et qui m’ont traité comme un moins que rien. Aujourd’hui, nous sommes au Mondial, sans l’aide de personne et avec tous les honneurs. A ceux qui n’ont pas cru en nous, je demande pardon aux dames, qu’ils me la sucent (sic) et continuent à me sucer !

Des paroles très crues qui ont choqué l’Argentine. La FIFA vient d’annoncer, par la voix de son président Joseph Blatter, que le sélectionneur de l’Albiceleste fera l’objet d’une procédure disciplinaire : "Nous n’avons pas d’autre choix que d’ouvrir une procédure disciplinaire contre le sélectionneur argentin Diego Maradona".

Selon l’article 58.a de la Fifa, "celui qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de sa race, couleur de peau, ses idées, croyances ou origines sera suspendue pour un minimum de cinq matches. De plus, le contrevenant sera interdit d’accès au stade et devra payer une amende d’au moins (13.000 euros)".

Maradona va-t-il s’excuser pour sa provocation ? Il n’en prend pas le chemin. Sur la radio argentine Radio Continentale, "El Pibe de Oro" a déclaré : "Je ne m’excuserai pas, cela m’a soulagé. Je ne reviendrai pas en arrière. De l’intérieur, nous avions l’impression que ces gens étaient anti-argentins. Seuls ceux qui nous ont soutenus jusqu’au bout face au Pérou méritent la qualification. Ceux qui veulent mal prendre ce que j’ai dit, qu’ils le prennent mal".

L’ancien prodige argentin reste fidèle à sa réputation de forte tête. En France, une autre forte tête, Eric Cantona, avait eu des propos assez similaires envers des journalistes qui l’avaient malmené, déclarant qu’il leur pissait au cul...

Toutes ces tensions seront vite oubliées, si l’Argentine, avec ses nombreux talents, illumine, comme on peut s’y attendre, le prochain Mondial. L’Argentine sera l’un des grands favoris de la compétition, avec le Brésil, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne et l’Allemagne. Près de 25 ans après le Mondial qui consacra Maradona meilleur joueur du monde, en 1986, la Coupe du Monde 2010 pourrait en faire de même avec son successeur désigné, Lionel Messi.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès