Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > En attendant Indiana Jones : Desplechin et Tyson

En attendant Indiana Jones : Desplechin et Tyson


Au troisième jour du 61e festival de Cannes, le premier film français en compétition entre en scène : Un conte de Noël d’Arnaud Desplechin, avec Catherine Deneuve et Chiara Mastroiani. Le réalisateur de la Sentinelle, Comment je me suis disputé et Rois et reines peut légitimement rêver à la Palme d’or.

La projection du film d’Arnaud Desplechin marque un moment de répit dans la folie cannoise marquée par la présence hier du couple hollywoodien Brad Pitt et Angelina Jolie, enceinte de jumeaux.

Une folie qui devrait atteindre son paroxysme dimanche avec la projection en avant-première mondiale du quatrième épisode des aventures d’Indiana Jones : Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal. Steven Spielberg et Harisson Ford sont attendus de pied ferme sur la Croisette. Le film sortira mercredi en salle.

Autre attraction : la présence de l’ancien champion du monde de boxe Mike Tyson. Il est à l’affiche d’un film qui lui est consacré dans la section "Un Certain Regard".

Ces films grand public et fort attractifs tranchent avec les films du début de festival, très sombres et même bouleversants : Valse avec Bachir, Leonera et Blindness.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès