Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Films jeune public à voir à Noël

Films jeune public à voir à Noël

Bientôt les vacances de Noël. Moment magique du point de vue cinématographique où se concentrent les sorties de films pour enfants. Films à partager en famille, bien souvent. Documentaires, films d’animation, fiction bourrées d’effets spéciaux, il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts, de Laban le petit fantôme aux Enfants de Timpelbach, de Mia et le Migou aux Ailes pourpres en passant par Igor et Niko, le petit renne. Petite sélection des films à voir.

Les tout-petits (à partir de deux ans) ne manqueront pas de découvrir les aventures de
Laban, le petit fantôme, un film d’animation suédois. Laban, héros bien connu de la littérature enfantine suédoise, partage son existence avec le prince Sottise. Ils hantent littéralement le château Froussard. Laban, le petit fantôme est un programme de six courts-métrages d’animation d’une durée totale de 45 minutes, le timing idéal pour initier les petits au mystère des salles obscures. Même pas peur  !

Les plus grands (à partir de 6 ans) ne manqueront surtout pas le dernier film de Jacques-Rémy Girerd, Mia et le Migou, une fable écologiste merveilleuse qui évoque, sur fond de quête initiatique et d’épopée écologiste, la question du devenir : pour un enfant, qu’est-ce que grandir ? Pour la terre, qu’est-ce que le développement ? Un film servi par les voix de Dany Boon, Pierre Richard, Jean-Pierre Coffe, Yolande Moreau, Miou-Miou, Romain Bouteille, Jean-Francois Derec...

Laban et Mia sont en salles depuis une et deux semaines. Aujourd’hui la nouveauté c’est Igor, film de Tony Leondis. « Variation autour du thème de Frankenstein, où l’assistant du savant devient le héros. Le dessin est bien animé, et le scénario, fort drôle » selon Christophe Carrière spécialiste du cinéma jeune public à l’Express.

Egalement à l’affiche ce mercredi l’étonnant film de Nicolas Bary, Les Enfants de Timpelbach, mixe réussi entre La guerre des boutons, Sa majesté des mouches et La ferme des animaux ! Gags et effets spéciaux sont au rendez-vous. Beaucoup de fantaisie dans cette histoire de gamins bagarreurs qui ont évacué de leur vie toute prése,nce adulte. Le rêve, quoi !

A noter également les sorties de Les Ailes pourpres : le mystère des flamants, de Matthew Aeberhard et Leander Ward, un documentaire agréable sur la reproduction des flamants roses en Afrique et de Niko, le petit renne, de Michael Hegner et Kari Juusonen, un film d’animation finnois, donc un peu fou sur les bords !

Amusez-vous bien !



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès