Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > FN : Le Pen suspend Lang et Martinez

FN : Le Pen suspend Lang et Martinez

La décision est tombée hier, lundi 17 novembre, sur le site web du Front national. Un communiqué tranchant. Il dit en substance que le Bureau Exécutif du Front National réuni ce jour à Saint-Cloud décide de condamner de la manière la plus ferme les candidatures dissidentes aux élections européennes de juin 2009.

Sont visés Carl Lang et Jean-Claude Martinez « ainsi, précise le communiqué que les cadres qui se sont solidarisés ou qui se solidariseraient avec ces candidatures ». Mais qu’on ne s’y trompe pas, Carl Lang et Jean-Claude Martinez ne sont pas exclus du Front national. Ils sont suspendus. Assistons-nous à une nuit des longs couteaux ou à un combat des anciens contre les modernes alors que se profilent les élections européennes de 2009 ?

De Jean-Claude Martinez et de Carl Lang, c’est ce dernier qui subit le plus la colère du vieux chef du FN, Jean-Marie Le Pen : « M. Lang se souvient-il de l’écriteau qui ornait jadis son bureau de secrétaire général : « Tu dois tout au FN, le FN ne te doit rien. » Non, Carl, le parti ne te doit rien et ton attitude est pitoyable ».

Le Point précise que « dans la circonscription du Sud-Ouest, l’eurodéputé FN sortant Jean-Claude Martinez avait pour sa part décidé de se présenter contre Louis Aliot, un proche de la fille de Jean-Marie Le Pen. »

En suspendant ces deux anciens responsables du FN, Jean-Marie Le Pen n’est-il pas en train de se tirer une balle dans le pied ? Il fait référence, dans cette affaire à un précédent retentissant : l’exclusion de Bruno Mégret. Mais Martinez et Lang ont autrement plus de poids que Mégret dans le parti d’extrême droite.

Selon L’Express, « Carl Lang a annoncé qu’il présenterait sa propre liste dans la région Nord-Pas-de-Calais contre la vice-présidente du parti Marine Le Pen, qu’il accuse de vouloir "éliminer systématiquement tous ceux qui ne font pas acte d’allégeance à sa personne…Voilà une preuve supplémentaire que Jean-Marie Le Pen souhaite mettre le Front national au service des ambitions et des intérêts personnels et politiques de Marine Le Pen ».

Et L’Express de souligner qu’une dizaine de conseillers régionaux du FN sur les seize que compte le Nord-Pas-de-Calais soutiennent Carl Lang.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès