Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Gad Elmaleh : rien ne va plus ?

Gad Elmaleh : rien ne va plus ?

Rien ne va plus pour l’humoriste Gad Elmaleh... C’est en début de semaine, que l’humoriste arriva en retard pour sa représentation dans la commune de Saint-Raphaël. Pas moins de 2 700 personnes s’étaient déplacées pour le spectacle. 2 700 personnes qui se sont impatientées du retard de l’humoriste. En effet, celui-ci arriva avec plus d’une heure de retard au Palais des Congrès de la ville. Et ce sont sous les sifflements du public qu’il a été accueilli à Saint-Raphaël.

Gad Elmaleh a tenté tant bien que mal à détendre l’atmosphère par quelques blagues, celles-ci ayant accentué le mécontentement de son public.

Ne sachant plus quoi faire, il a quitté la scène, reconnaissant qu’il ne pouvait réaliser son spectacle dans une telle ambiance.

A 47 euros le prix de la place, les spectateurs ne se sont pas laissés faire...
L’humoriste a tout de même fait savoir que les places seraient remboursées et qu’il comptait bien revenir sur scène à Saint-Raphaël pour une nouvelle représentation.

"L’annulation du spectacle porte atteinte à l’image de Saint-Raphaël" , selon la municipalité. Et c’est ainsi que Gad Elmaleh se retrouve assigné devant le tribunal de grande instance de Draguignan après cette annulation par la municipalité de Saint-Raphaël.
Me Bernard Hawadier, l’avocat de la commune, ajoute que « la brutale décision d’annuler le spectacle sans motif valable et sans excuse légitime constitue en effet de la part de Gad Elmaleh un manquement à ses obligations contractuelles vis-à-vis de la société de production et une faute délictuelle vis-à-vis notamment de la ville ». Les « bouchons » prétendus entre Ramatuelle et Saint-Raphaël n’ont pas suffit à l’humoriste pour poursuivre son spectacle

Un règlement à l’amiable ne suffira donc pas. La mairie de Saint-Raphaël lui réclame 100 000 euros de dommages et intérêts suite au comportement qualifié d’ « irrévérencieux » par le maire de la commune.

D’autre part, selon le quotidien régional Var-Matin, le promoteur local aurait quant à lui engagé 40 000 euros, somme qui devrait lui être remboursée par la société de production Gilbert Coullier Productions.

Cette dernière affirme que la plainte déposée par la mairie n’est pas recevable, Gad Elmaleh n’étant pas contractuellement lié à la mairie.

Le moindre faux pas est désormais payé par les artistes : après Faudel et Doc Gyneco, c’est au tour de Gad Elmaleh... Rien ne va plus pour les artistes.

Affaire à suivre...


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (28 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès