Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Google flu trends agrippe la grippe

Google flu trends agrippe la grippe

Avec Internet, la grippe n’a plus qu’à bien se tenir ! Car Google Flu Trends arrive. Et Google Flu Trends (comme son nom l’indique : Flu abréviation de influenza, signifie grippe en anglais) c’est pire que tous les vaccins anti-grippes. Elaboré aux Etats-Unis par le célèbre moteur de recherche, Google Flu Trends permet de suivre à la trace les épidémies de grippe en temps réel.

Objectif, selon le site Buzz actu : « cartographier la propagation des épidémies de grippe aux Etats-Unis et les prévenir suffisamment longtemps à l’avance pour que les services médicaux puissent agir plus rapidement. »

Le système est tellement simple que Google n’a même pas eu besoin d’y penser. Il s’est imposé de lui-même : « Nous avons découvert que certains mots-clés sont de bons indicateurs de la contagion grippale » a déclaré Google dans un communiqué. De fait, Google Trends est devenu Google Flu Trends en détectant les mots-clés liés à la grippe. Le système est alors alerté, un processus se met en place.

Aux Etats-Unis où, chaque année, 36000 personnes meurent de la grippe, cet outil est providentiel. Il est considéré d’ores et déjà comme étant plus efficace que les habituels services d’alerte mis en place dans le pays. « Google Flu Trends, explique lepetitjournal.com, affiche sur son site une comparaison des résultats obtenus dans les trois Etats du Mid-Atlantic, le New Jersey, New-York et la Pennsylvanie, avec les chiffres du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Depuis 2004, les conclusions des deux travaux présentent une étonnante corrélation. Cependant Google Flu Trends parvient à déceler une épidémie de grippe une à deux semaines avant le CDC du fait de l’instantanéité d’Internet. »

Mais, conclue justement Jean-Luc Goudet (Futura sciences) : « Reste ensuite à analyser intelligemment ces résultats pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une épidémie grippale. Les alertes à la grippe aviaire par exemple, très médiatisées, ont généré un flot de requêtes sur le mot grippe. »



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès