Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Gordon Brown : non à la démission, oui à la magie !

Gordon Brown : non à la démission, oui à la magie !

Gordon Brown, le Premier ministre britannique reconnaît avoir commis des « erreurs ». Nonobstant ses erreurs, il exclut catégoriquement de démissionner. « Jeter l’éponge » serait un acte irresponsable, il préfère aller ainsi de l’avant, et sans faire table rase du passé, s’employer dorénavant à « mieux faire ». Gordon Brown déclare à la BBC : « Je veux toujours faire mieux et je ferai mieux. A l’école, ma devise était "je ferai le maximum" ».

La crise économique pèse sur le « Labour ». Le parti travailliste de Gordon Brown suffoque dans les derniers sondages, et est devancé par les conservateurs. Un sondage de l’Observer prédit une victoire des conservateurs s’ils étaient conduits par David Cameron aux législatives qui sont prévues en 2010. Mais les travaillistes se défendent...

La crise touche aussi l’intérieur du parti : une crise de confiance s’étend aux membres du « Labour » dont 60 % estiment que leur parti n’est pas en mesure de remporter les prochaines élections. Gordon Brown est-il sur la sellette ?

Mais Gordon Brown ne veut pas baisser les bras. Il se ressaisit même au congrès du parti travailliste à Manchester. Il reste persuadé qu’il réussira à mener à bien ses réformes et faire sortir la Grande-Bretagne de la crise financière. Il a dénoncé les risques démesurés pris par certaines sociétés et banques sur les marchés financiers, ceci est, selon lui, inacceptable.

Il écarte tout possibilité de démission, n’en déplaise à David Miliband, le ministre des Affaires étrangères travailliste qui a le vent en poupe en étant très apprécié par les membres du « Labour ». Mais il semble y avoir consensus à Manchester pour qu’il n’y ait pas d’attaques ni de pression sur Gordon Brown durant le congrès par ses propres soldats. L’objectif est de resserrer les rangs. S’il a le soutien de ses rangs, il a aussi un soutien de grande envergure en la personne de J. K. Rowling, la célèbre romancière de Harry Potter.

Est-ce le destin magique du parti travailliste ? La créatrice a annoncé samedi avoir fait un don d’un million de livres (1,27 million d’euros) pour le parti travailliste. Une somme coquette pour un parti travailliste qui connaît de lourdes dettes. Cette aide est arrivée à point nommé pour un Gordon Brown très affaibli au grand rassemblement annuel des travaillistes à Manchester.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès