Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Gourcuff : la « Nouvelle Star » des Bleus ?

Gourcuff : la « Nouvelle Star » des Bleus ?

Un site consacré au club des Girondins de Bordeaux rapporte le témoignage d’une source proche d’un joueur de l’équipe de France qui indique que Yoann Gourcuff aurait subi un véritable calvaire en Afrique du Sud, entre moqueries et intimidations en provenance des « cadres » Bleus. 

Tous les cadres de l’équipe de France de football nous avaient rassurés ; selon Evra, Henry, Abidal, Malouda, l’ambiance était bonne dans le groupe de Raymond Domenech en Afrique du Sud, et surtout Yoann Gourcuff n’était pas la tête de turc des soi-disant "caïds" que nous avaient dépeints certains médias.
 
Le 7 juillet, dans les Inrocks, c’est William Gallas qui affirmait : "Il y avait une très bonne ambiance. Certains jouaient aux dés, d’autres à la PlayStation. Certains joueurs ont plus d’affinités avec d’autres, ce qui est normal dans un groupe, mais il n’y avait pas de clans. La presse a raconté n’importe quoi, les informations n’étaient pas vérifiées. C’est pour ça que j’ai boycotté les journalistes ces trois dernières années et pas seulement lors de cette Coupe du monde, comme je l’ai souvent entendu : j’ai lu trop de choses inventées."
 
Mais ce vendredi, un nouveau témoignage, à prendre évidemment avec précaution, vient confirmer le harcèlement - mental, mais aussi physique - qu’aurait subi le meneur de jeu bordelais au sein des Bleus. C’est le site Chez les Girondins qui rapporte le témoignage d’une source "très proche d’un des joueurs" de l’équipe de France : « Evra, Gallas, Anelka et Ribery ont surnommé Gourcuff "la Nouvelle Star", nous a confié notre source qui souhaite garder l’anonymat pour des raisons évidentes. Ces quatre joueurs avaient pour rituel de mettre une claque derrière le crâne de Gourcuff à chaque fois qu’il passait devant eux dans l’allée du bus. Un jour, Evra est allé plus loin que d’habitude et Gourcuff a répondu. Alors que le ton montait entre les deux joueurs, A. Diarra s’est interposé et a signifié à Evra que s’il voulait avoir à faire à Gourcuff, il devrait d’abord avoir à faire à lui. Sur ce, Ribery, Gallas et Anelka se sont levés pour montrer leur soutien à Evra, alors que les Bordelais Carrasso et Planus en ont fait de même pour montrer leur soutien à leurs coéquipiers en club. C’était très tendu ».
 
Et le site Chez les Girondins de commenter : "Ces révélations permettent de porter un regard nouveau sur la mise à l’écart de Patrice Evra au profit d’Alou Diarra dans le rôle de capitaine lors du match face à l’Afrique du Sud."
 
Le site de MyTéléfoot de TF1 a repris ce midi l’information, suivi cet après-midi par Le Post. La prudence est néanmoins de rigueur devant cette nouvelle révélation. Ce qui est sûr, c’est que Laurent Blanc, le nouveau sélectionneur, devra découvrir la vérité sur ce possible problème autour de Yoann Gourcuff, dans la mesure où le Girondin devrait faire partie de ses hommes de base pour construire la future équipe de France.

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès