Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Hadopi : Orange lance un nouveau service ... inutile !

Hadopi : Orange lance un nouveau service ... inutile !

Décidément les choses bougent rapidement sur le sujet de la sécurisation des accès à Internet. L’autorisation de la CNIL de collecte des adresses IP vient tout juste d’être rendu public qu’Orange, premier Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) lance auprès de ses abonnés un nouveau service payant (2€ par mois) pour renforcer la "protection contre le téléchargement illégal", un service dont le nom est explicite : "Contrôle du téléchargement".
 
Cette solution consiste à télécharger puis installer un logiciel qui interdit tout accès aux plateformes de peer-to-peer. Ce logiciel peut permettre de protéger jusqu’à 3 ordinateurs. Et la présentation est alléchante : « la configuration du logiciel par défaut est adaptée aux usages les plus courants de l’internet, les paramétrages sont intuitifs, le langage accessible avec des menus rédigés en français. Vous disposez d’une protection maximale et compatible avec votre messagerie et vos autres services Orange. »
 
Service intéressant donc, notamment pour des internautes peu calés en informatique que la mise en place des dispositions de la loi "HADOPI" inquiète, car ne sachant pas comment protéger leur accès à Internet d’une utilisation frauduleuse.
 
Mais il y a un hic : dans les 7 pages des conditions générales d’utilisations, les fameuses C.G.U. que personne ne lit, on peut y trouver la mention suivante : « France Télécom ne saurait être responsable de l’utilisation faite par le Client de l’option Contrôle du téléchargement ». En clair, le FAI ne garantit pas que ce service protégera efficacement l’internaute d’un détournement de son accès à Internet.
 
Dans ce cas, pourquoi ajouter 2€ de plus à son abonnement ? Parions tout de même que ce service va rencontrer un certain succès, malgré sa totale absence de garantie. Et que certains abonnés feront la grimace quand ils recevront les fameux mails de l’HADOPI, signe que le service d’Orange, qui aura sans doute été mal configuré ou contourné par un internaute indélicat - et pirate - ne les aura pas protégé, contrairement à sa description.

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès