Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Haut débit : la France ralentit, le Royaume-Uni accélère

Haut débit : la France ralentit, le Royaume-Uni accélère

Le haut débit connaît une véritable explosion dans le monde : plus de 200 millions de lignes y sont connectées. Une étude réalisée par Point Topic annonce toutefois que la France aurait perdu sa place de 5e pays dans le monde pour le haut débit. Elle est détrônée par le Royaume-Uni, qui prend sa place.

Revue de presse sur le sujet :

ZD Net (02/01/2006) rappelle que « fin décembre 2005, le nombre de lignes haut débit (ADSL, câble et autres connexions) dans le monde a dépassé les 200 millions, selon les estimations du cabinet d’études britannique Topic Point. Il se base sur ses relevés des neuf premiers mois de l’année, qui montraient une progression supérieure à 25% du nombre de connexions haut débit. »

Le Journal du Net (04/01/2006) précise que l’ « étude publiée fin décembre par Point Topic prédit par ailleurs que la France a perdu son rang de première nation du haut débit en Europe au profit de son voisin britannique. Avec 9,8 millions d’accès large bande au 31 décembre dernier, le Royaume-Uni coiffe la France au poteau de 100 000 lignes. Les chiffres officiels n’ayant pas encore été publiés, le cabinet d’études base ses estimations sur la progression du nombre de lignes haut débit en 2005, qui croît plus vite Outre-Manche que dans l’hexagone. »

Silicon (03/01/2006) évoque que « pour se consoler, nos compatriotes pourront mettre en avant leur titre de "plus gros consommateurs d’internet en Europe". Selon une étude de l’European Interactive Advertising Association (EIAA), un internaute français passe en moyenne 13 heures par semaine sur la Toile, contre une moyenne européenne de 10 heures 30. Il devance l’internaute britannique qui consomme 11 heures par semaine. »

Pour L’Atelier BNP Paribas (03/01/2006) « La différence n’est pas significative mais elle est symbolique ! [...] La croissance fulgurante de l’ADSL au Royaume-Uni a permis au pays de dépasser la France. Cependant, côté dégroupage, la France reste largement en tête. Notre pays comptabilise 2,5 millions de lignes dégroupées, contre seulement 112 000 au Royaume-Uni.

Les EchosduNet (02/01/2006) évoque de la même manière que « si le Royaume Uni est devant la France en terme de lignes Internet haut débit, il est à la traîne en ce qui concerne le dégroupage puisqu’il n’existe que 122 000 lignes contre 2,5 millions en France. »

PcInpact (03/01/2006) rappelle que « Point-Topic explique dans cette analyse que ce phénomène risque de s’amplifier étant donné que, selon eux, 2006 sera Outre-Manche l’année du dégroupage. Bien sûr, tant qu’on ne disposera pas des chiffres officiels, on ne pourra rien certifier à 100%... »

L’Express (02/01/2006) évoque également que « l’ouverture de nouvelles lignes sur le sol britannique pourrait encore s’accélérer en 2006, en raison de la marge de progression du dégroupage (total comme partiel) de ce pays. Aujourd’hui, l’alternative à BT dans le haut-débit est surtout à chercher du côté des câblo-opérateurs. [...] Le régulateur britannique, l’Oftel, estime que 500 000 clients d’AOL, Wanadoo et de Tiscali qui passent toujours par la ligne téléphonique de British Telecom auront migré vers une offre de dégroupage d’ici à la mi-2006. Ces migrations seront soutenues par le développement d’Openreach. »

Mc Plus (02/01/2006) précise que « le haut débit a tellement le vent en poupe que le gouvernement a décidé de réguler « les redevances d’occupation du domaine public » (en clair, les passages de lignes très haut débit sur les routes, les autoroutes, les fleuves, ou encore les voies ferrées). Les opérateurs pourraient payer au maximun 300 euros par kilomètre et par an pour une autoroute, 1000 euros pour le domaine public fluvial et 3000 euros pour une voie ferrée. »


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès