Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Hellfest gagne son procès

Hellfest gagne son procès

Priez pour lui. Le festival de metal aura lieu comme prévu. 60 000 spectateurs sont attendus ce week-end à Clisson. 114 artistes dont Alice Cooper, Sepultura, Slayer, Motörhead, Kiss, Slash, Saxon, Deftones s’y produiront malgré le recours de la Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC) à l’encontre de la manifestation.
 
La Confédération réclamait que les textes des chansons (ainsi que leur traduction) des 114 artistes invités soient communiqués au public. Le tribunal de Nantes a refusé. Mais désormais les organisateurs d’Hellfest devront refuser systématiquement l’entrée aux moins de 18 ans non accompagnés.

Hellfest est le plus grand festival de metal en France. Il se déroulera du vendredi 18 juin au dimanche 20 juin à Clisson (Loire-Atlantique). Pourtant cette manifestation a bien failli être interdite pour... satanisme.
 
"La mouvance satanique repère, récupère et instrumentalise la fragilité de certains jeunes en souffrance identitaire, explique Catholiques en campagne, son angoisse de l’avenir, en rupture familiale, en échec scolaire, notamment en leur proposant une idéologie de révolte qui semble répondre à leurs attentes, leurs besoins, leurs envies."

Pour l’avocat de la Confédération, interrogé par 20minutes, « il ne s’agissait ni de censurer ni d’interdire la tenue du festival. L’action judiciaire a eu le mérite de rappeler à l’organisation du festival ses responsabilités. »
 
La CNAFC explique sur son site qu’elle souhaitait « prévenir toute atteinte aux intérêts spirituels, moraux et matériels des familles, et exercer sa vigilance sur des agissements ou des messages qui pourraient attenter aux droits de l’homme, aux libertés fondamentales ou pourraient être considérés comme incitatifs à la violence ».

Elle prend acte de la décision du tribunal de Nantes et apprécie le fait que désormais une décision judiciaire rappelle à l’organisation du festival ses responsabilités, en l’occurence l’interdiction de la manifestation à des mineurs non accompagnés.

Depuis sa création il y a cinq ans c’est la première fois que le festival est l’objet d’une action en justice. Pour Benjamin Barbaud, organisateur de « The Hellfest », « chaque année c’est la même chose », explique t-il au Parisien. L’an passé, « des pèlerins sont venus jeter de l’eau bénite et des médailles religieuses sur le site pendant les préparatifs.
 
Certes, la musique metal est anticonformiste. Elle manie des images fortes mais qui relèvent du spectacle et du Grand-Guignol ».
En mars dernier Philippe de Villiers, député vendéen et président du Mouvement pour la France a adressé un courrier au Conseil Général (PS) de Charente : « Nos valeurs ne sont pas celles qui poussent le Conseil Régional actuel (PS) à financer un festival sataniste ! »

Quant à Christine Boutin, présidente du Parti chrétien démocrate, elle écrit à l’un des sponsors de Hellfest, le brasseur Kronenbourg : « Pour faire sa promotion, des affiches figurant un homme au physique satanique avec des crocs sanguinolents sans équivoque sont apposées depuis quelques jours dans de très nombreux lieux à fortes fréquentations publiques comme les gares ou les grandes surfaces.

 Ce visuel ne peut que choquer les enfants obligés de subir cette publicité d’une violence morbide rare. Alors qu’il est de plus en plus avéré que ce type de manifestation peut influencer négativement des jeunes en fragilités psychologiques au point de les amener à poser des actes graves et violents, est-il pertinent d’associer l’image de votre groupe à un festival qui promeut et véhicule la culture de mort ?
 
N’est-ce pas en totale contradiction avec la mission de la Fondation Kronenbourg qui est de soutenir des manifestations qui « génèrent un mieux vivre ensemble » ? »

Seul à défendre le festival à l’assemblée nationale, le député du nord Patrick Roy
qui dans Le Parisien revendique le droit, comme des centaine de milliers de Français d’écouter du metal et d’y prendre beaucoup de plaisir.

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès