Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Insoutenable, comme son nom l’indique

Insoutenable, comme son nom l’indique

La sécurité routière a baptisé son dernier clip Insoutenable. Il l’est. Destiné aux jeunes et diffusé exclusivement sur Internet ce film réaliste est conçu comme un puzzle haletant qui place le spectateur en état de choc.
 
Jusqu’à présent les anglo-saxons détenaient la palme dans ce genre de réalisation anxiogène. Avec ce film coup de poing la Sécurité routière montre comment une soirée entre copains peut tourner au cauchemar.
 
« Une mère réveillée dans la nuit, une image de désincarcération, un policier qui attend dans une voiture, des jeunes qui boivent avant d’aller en boîte ». Le dernier clip de la Sécurité routière, diffusé ce lundi, rapporte 20minute, est un récit déconstruit, fait de flash-back, qui dure cinq minutes et s’apparente à un court-métrage.
 
Selon le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer (en charge de la sécurité routière), « l’objectif, au travers de cette histoire implacable qui donne à voir des destins fracassés, est de provoquer une prise de conscience du risque que représente le fait de conduire en état d’ivresse et de monter dans une voiture pilotée par une personne qui n’est plus maîtresse d’elle-même. »
Aujourd’hui, selon l’Inserm, les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les jeunes. Chaque semaine, 7 jeunes âgés de 18 à 24 ans perdent la vie sur les routes de France dans un accident lié à l’abus d’alcool et plus de 27 sont blessés. Les vendredis, samedis et dimanches représentent 56 % des décès des 18/24 ans dont 63 % ont lieu la nuit.

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès