Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Jean-Marc Rouillan, à moitié libre

Jean-Marc Rouillan, à moitié libre

Le co-fondateur d’Action directe est en semi-liberté. La Chambre d’application des peines de la Cour d’appel de liberté vient de prendre cette décision.

Jean-Marc Rouillan, 55 ans, était emprisonné depuis vingt ans. Il avait été condamné pour le meurtre de René Audran, en 1985, et de Georges Besse, le PDG de Renault, en 1986.

Nathalie Ménigon, son épouse dans la vie et sa compagne au sein d’Action directe, « bénéficie » également de ce régime de semi-liberté depuis cet été. Elle travaille à Toulouse.

Jean-Marc Rouillan, qui été incarcéré dans les Hautes-Pyrénées, doit être transféré à Marseille où il doit travailler chez un éditeur.

Jean-Marc Rouillan, auteur de cinq livres, en a publié trois (dont un en mars dernier) chez Agone, maison d’édition marseillaise.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès