Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Joe Jackson, cible d’une campagne anti-violence

Joe Jackson, cible d’une campagne anti-violence

Le père de Michael Jackson, Joe Jackson a la réputation d’avoir été brutal et violent aves ses enfants. Sans son accord, il est utilisé en tant qu’emblème d’une campagne brésilienne contre la violence domestique par une association brésilienne de protection de l’enfance.
 
L’association se sert de l’image du paternel Jackson pour sa nouvelle campagne de prévention. Elle joue sur son image d’homme violent qui aurait utilisé de sa brutalité pour obtenir le meilleur de ses enfants. Son objectif était de lancer la carrière de ses fils dans le domaine musical, il était prêt à beaucoup pour cette réussite.
 
Pourtant Joe Jackson a toujours démenti et notamment, récemment sur CNN il affirme n’avoir jamais battu son fils : "Les médias ne cessent de répéter que j’ai battu Michael mais les coups de bâton non, non cela a commencé avec les esclaves noirs que leurs propriétaires battaient. Mais en Amérique il y a beaucoup de parents qui donnent des fessés à leurs enfants mais je n’ai jamais battu Michael".
 
L’affiche a été créée par l’association le Crami (Centro Regional de Atenção aos Maus Tratos na Infância). Elle montre la reproduction d’un article paru dans la presse brésilienne après le décès fin juin de Michael Jackson. dans cet article on voit le patriarche Joe Jackson qui tient une photo de son fils. Le texte évoque une revanche posthume : Michael Jackson n’aurait pas fait figurer son père dans son testament... Et en dessous de cette photo d’article, on peut lire : « La violence domestique. Personne ne la pardonne.  »

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès