Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Journée mains propres à l’hôpital avec Roselyne Bachelot

Journée mains propres à l’hôpital avec Roselyne Bachelot


"Des mains désinfectées, des risques évités" : tel est le slogan de la première journée nationale sur l’hygiène des mains, qui se tient ce vendredi 23 mai. Cette journée, annoncée en janvier dernier par la ministre de la santé Roselyne Bachelot, a pour but d’informer et sensibiliser les patients et les professionnels de santé sur les gestes à faire pour réduire les risques d’infections nosocomiales.

Absentes au moment de l’admission du patient, les infections nosocomiales sont contractées à l’hôpital. Elles touchent 7% des patients hospitalisés, soit près de 800.000 personnes par an.

 

A l’occasion de cette première journée nationale sur l’hygiène des mains, Roselyne Bachelot visite le centre chirurgical Marie Lannelongue (PSPH) au Plessis-Robinson, dans les Hauts-de Seine. Elle doit discuter avec le personnel de l’établissement sur les nouveaux outils pédagogiques, les affiches et les plaquettes que le ministère de la santé a mis à leur disposition.

Une charte d’engagement en 10 points sera signée par le directeur et le président de la commission médicale d’établissement (CME) du centre. Développement d’une politique "mains sans bijou", généralisation de l’installation de distributeurs de produits hydro-alcooliques dans les chambres et à aux postes de soins, achat de produits pour la friction des mains aux normes européennes... constituent quelques-uns des points clés de cette charte.

Le site du ministère de la santé proposera bientôt deux clips vidéo de sensibilisation, actuellement visibles sur le site du Centre de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales (Cclin) Sud-Ouest : www.cclin-sudouest.com.

Différents hôpitaux participent à cette première journée nationale sur l’hygiène des mains. Avec différentes animations. A l’hôpital Saint-Joseph à Paris, par exemple, on a prévu une "boitacoucou" où chacun aura la possibilité de tester la qualité de la désinfection de ses mains.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès