Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > Kindle2, le livre électronique selon Amazon

Kindle2, le livre électronique selon Amazon

Il y avait foule hier lundi à la Morgan Library de New York. Il faut dire que deux stars étaient présentent. La première n’était autre que Stephen King. Le célèbre auteur de best-sellers était là pour promouvoir le Kindle2, la vraie star de la journée. Pourquoi 2 ? Parce qu’il s’agit de la deuxième version du Kindle. Plus beau, plus léger, plus puissant, plus maniable. Mais pour l’instant exclusivement américain.

Commercialisée par Amazon, cette nouvelle version diffère peu de la première. Elle permet toujours de télécharger des livres, indépendamment d’une connexion PC, depuis n’importe quel point WiFi. C’est évidemment son principal attrait.

Le Kindle2 est plus beau. Relooké (enfin !) il offre une ligne apurée et a perdu du poids. Son épaisseur est en deçà de 9 millimètres, sa taille est celle d’une demie feuille A4 et il pèse 280. Son écran demeure en noir et blanc, mais selon 20minutes.fr, il peut désormais afficher 16 niveaux de gris pour une résolution de 800x600 pixels (sa technologie « e-ink » évite le rétroéclairage). Il dispose également d’un module de synthèse vocale permettant de se faire « lire à haute voix » un texte. L’écran de 6 pouces affiche une résolution de 600 x 800 pixels.

Sa mémoire passe à 2go et il peut contenir maintenant jusqu’à 1500 livres (7 fois plus que la première version). La batterie du Kindle2 est 25% plus efficace que celle de la première version. Quant à la vitesse de défilement des pages, elle va 20% plus vite.

Enfin, le Kindle2 offre maintenant selon mobinaute.fr la possibilité de lire des fichiers audio MP3, ainsi que des documents PDF, DOC et des images. On pourra télécharger des magazines et des quotidiens, disponibles sur abonnement. On pourra même se connecter sur 1200 blogs.

Selon mobinaute.fr, « le Kindle 2 donnera accès à un kiosque de téléchargement de 230.000 ouvrages, dont l’essentiel sera vendu 9,99 dollars la pièce ». Un prix en moyenne moitié moins élevé que celui des romans. « Les lecteurs vont nous le demander, et ils ont raison, puisque la chaîne d’approvisionnement est nettement plus économique que lorsqu’on imprime un livre papier », a expliqué hier Jeffe Bezos, patron d’Amazon, pendant la présentation.

Le lancement officiel sera effectué le 24 février prochain. Son prix : 259 dollars. Mais ne rêvez pas :ce n’est pas demain la veille que le Kindle2 arrivera en Europe.

Et Stephen King ? Il se murmure qu’il pourrait écrire en exclusivité un roman entier pour le Kindle2.



Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès