Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > L’acupuncture révèle ses mystères

L’acupuncture révèle ses mystères

Et si ça marchait ? En Chine on le sait depuis 5000 ans. Mais les Occidentaux sont parfois perplexes devant les médecines traditionnelles et les accuse parfois d’être de simples placebos. Dans une étude publiée en ligne dans la revue britannique Nature neuroscience, la neuroscientifique américaine Maiken Nedergaard démontre le principe d’action de l’acupuncture.

L’étude menée par Maiken Nedergaard, neuroscientifique à l’université de Rochester à New York, va peut-être permettre d’en savoir plus sur l’acupuncture.
 
La chercheuse s’est servi de souris pour son expérience. Son équipe a réalisé des séances d’acupuncture de 30 minutes sur des souris souffrant au niveau des pattes. Toutes les cinq minutes, l’aiguille était tournée.
 
Le niveau d’adénosine était alors multiplié par 24 et la douleur réduite de 2/3, rapporte Maxisciences.

Afin d’assurer que c’était bien ce mécanisme qui expliquait la réussite des séances d’acupuncture, son équipe a mené la même expérience sur des souris génétiquement incapables d’utiliser l’adénosine (elles n’ont pas le gène qui permet de synthétiser les récepteurs indispensables à l’action antalgique de la molécule).
 
Les séances d’acupuncture n’ont alors eu aucun effet sur elles, remarque le Figaro.

L’effet placebo n’explique pas tout...
 
Crédit image : Broke ass stuart

 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès