Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > L’affaire « Sarkozy et les musulmans » : un coup monté (...)

L’affaire « Sarkozy et les musulmans » : un coup monté ?

Nicolas Sarkozy a tout dit hier. Tout sur les grèves. Mais rien sur l’étrange affaire qui sur le net depuis environ une semaine, prend des proportions démesurées et concerne des propos que le président de la République aurait tenus sur les musulmans. On se demande donc pourquoi Nicolas Sarkozy ne fait rien pour éteindre cet incendie qui pourrait se révéler à terme plus destructeur que l’actuel mouvement social.

Rappelons les faits. Ils commencent mercredi 14 novembre, sur le blog de Jean Quatremer, journaliste à Libération, spécialiste des questions européennes. Hier lundi 19 novembre, constatant l’importance que prend l’affaire « Sarkozy et les musulmans », le journaliste écrit une chronique sur Libération pour relater la genèse de l’histoire : « Mercredi, à 19 h 23, je poste sur mon blog, Coulisses de Bruxelles, un court billet relatant des propos qu’aurait tenu le président de la République à propos des musulmans ».

En voici un extrait : « Nicolas Sarkozy, recevant le Premier ministre irlandais, Bertie Ahern, le 21 septembre, puis le Premier ministre suédois, Fredrik Reinfeldt, le 3 octobre, se serait livré à une véritable diatribe anti-musulmane devant ses invités. Selon mes sources, le chef de l’Etat s’est lancé dans un discours confus d’une vingtaine de minutes [...] contre le “trop grand nombre de musulmans présents en Europe” et leurs difficultés d’intégration. Il a aussi décrit de façon apocalyptique le “choc de civilisation” qui oppose les musulmans à l’Occident. Le tout, manifestement, pour justifier son opposition à l’adhésion de la Turquie à l’Union. Mais ses interlocuteurs [...] en ont, en tout cas, retiré la désagréable sensation que Sarkozy, non seulement avait un sérieux problème avec les musulmans, mais avait du mal à maîtriser ses nerfs ».

Propos vérifiés, vérifiables ? Propos sortis du contexte ? Incompréhension ? Toujours est-il que la mise à jour de Quatremer provoque un raz de marée de commentaires dont, précise, le journaliste « une bonne proportion d’insultes, voire de menaces. On me reproche de mentir, de m’appuyer sur des sources anonymes... L’information est reprise sur la toile, beaucoup se demandant pourquoi l’édition papier du journal n’en a rien dit ». Sur tout cela Jean Quatremer s’explique et s’étonne : « Sarkozy, qui a un langage en privé mais aussi en public souvent brutal, s’est déjà illustré en parlant de "l’homme africain" qui refuserait l’idée de progrès, ou encore en reprenant à son compte la thèse du choc des civilisations entre l’islam et l’Occident ».

Sarkozy a t-il tenu ces propos ? Y a-t-il une affaire « Sarkozy et les musulmans » ? Comment le savoir avec certitude ? Sur ce sujet Jean Quatremer s’explique : « que ce soit une bilatérale ou un sommet, nous sommes obligés de nous contenter de sources soit qui ont assisté à la réunion, soit à qui l’un des participants a raconté la réunion », précise 20 minutes.

Cette éternelle histoire de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours restera à l’état de rumeur tant que le président Sarkozy ne s’expliquera pas sur ses éventuels propos.

Le Blogonaute, quant à lui, relève aujourd’hui que plusieurs blogs évoquent l’affaire « Sarkozy et les musulmans », mais que la presse écrite, à part Libération, hier, est étonnamment muette à son sujet. Ce qui ne fait que renforcer le malaise...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès