Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > L’obésité est l’ennemie d’une vie sexuelle (...)

L’obésité est l’ennemie d’une vie sexuelle épanouie

Selon une étude publiée dans le journal médical BMJ, il ne fait pas bon être atteint d’obésité lorsqu’on aspire à une vie sexuelle épanouie et heureuse.
 
Après avoir étudié près de 12 000 françaises et français entre 18 et 69 ans sur leur vie sexuelle, ils ont procédé à l’analyse des données récoltées en classant les sujets d’étude en utilisant l’indice de masse corporelle (le fameux IMC). Et le poids "pèse" sur la vie sexuelle des hommes et des femmes, quoi que d’une manière différente.
 
En effet, les femmes en situation de surpoids ont une probabilité d’avoir un partenaire inférieure de 30% par rapport à celles ayant un poids dans la norme. En revanche, ce handicap ne semble pas toucher les hommes.
 
Kaye Welling, Co-Auteure de l’étude et professeure à l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale de Londres en déduit que "Peut-être que les femmes sont plus tolérantes envers les maris rondouillards que les hommes à l’égard des épouses rondouillardes", ce qui confirme une tendance déjà détectée lors de précédentes études et vient infirmer les déclarations masculines de ces messieurs qui déclarent souvent "aimer les rondeurs".
 
Elles sont aussi plus susceptibles à la fois de tomber accidentellement enceintes, ayant recours moins souvent aux services de contrôle des naissances et leur grossesse s’accompagne de risques accrus de complications voire de mortalité, à la fois pour elles et pour leur bébé.
 
Les femmes obèses ont enfin plus tendance à avoir un partenaire atteint de surpoids que les hommes : 70% d’entre elles déclarent être dans cette situation alors que seuls 40% des hommes obèses ont une compagne ronde. mais, les hommes touchés par l’obésité ont, eux, d’autres problèmes : ils sont proportionnellement plus nombreux à être victimes de troubles de l’érection.
 
Les deux sexes se rejoignent sur un point : les divers problèmes qu’ils rencontrent sont probablement dus à la fois aux problèmes physiques engendrés par l’obésité, mais aussi aux problèmes psychiques provoqués par une faible estime de soi. Ils sont enfin de plus en plus frappés par des préjugés sociaux.
 

Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès