Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > L’ouverture selon Flosse

L’ouverture selon Flosse

Quand un président de la République sous étiquette UMP pratique l’ouverture d’abord cela surprend. Et puis on s’y fait. Quand il s’agit d’un vieux crocodile de la politique comme Gaston Flosse, on s’indigne et l’on parle de « hold-up électoral » ou « d’alliance contre nature ». On s’indigne surtout à l’UMP, d’ailleurs...

« Au lendemain de l’élection à la présidence de la Polynésie française, samedi dernier, du très controversé sénateur Gaston Flosse, les Polynésiens se sont réveillés avec la gueule de bois », explique L’Express. Défait vertement lors des élections territoriales du 10 février dernier, l’ex-président omnipotent des archipels du Pacifique - et grand ami de Jacques Chirac - a repris le pouvoir à 76 ans, après s’être allié, à la dernière minute, avec son ancien ennemi, l’indépendantiste Oscar Temaru ».

Gaston Tong Sang qui avait été vainqueur en février se retrouve vaincu. L’embêtant c’est qu’il était le grand favori de Christian Estrosi, le secrétaire d’Etat (UMP) à l’Outre-Mer.

Patrick Devedjian, le secrétaire général de l’UMP, qualifie dans un communiqué, hier dimanche 24 février, une « stratégie personnelle qui va à l’encontre de la volonté exprimée par les Polynésiens », souligne Libération. L’UMP rompt les liens avec Flosse qui, rapporte encore Libération, déclarait le 30 janvier : « A l’issue du second tour, le 10 février [...], le Tahoeraa Huiraatira ne conclura aucune alliance avec les indépendantistes, j’en fais le serment. »


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès