Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Actu en bref > La 1ère greffe de cornée artificielle en France est une réussite

La 1ère greffe de cornée artificielle en France est une réussite

Mardi, au Centre Hospitalier Universitaire de Marseille (CHUM), le Dr Louis Hoffart a effectué une greffe de cornée artificielle. Une première en France. Dans le monde la greffe de cornée artificielle pourrait pallier à la pénurie de greffons et aux risques éventuels de rejets. Dix millions de personnes souffrant de cécité cornéenne sont concernées par cette opération.

La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire, en forme de calotte sphérique et légèrement saillante. L’Organisation Mondiale de la Santé estime à dix millions le nombre de malades atteints de déficience cornéenne. Seules 100.000 d’entre elles accèdent à la greffe. Les rejets de greffons humains sont fréquents. De plus ceux-ci sont peu nombreux. L’arrivée de greffons artificiels sur le marché suscite donc un espoir chez ces millions de patients. « Grâce à l’intervention, les trois quarts des patients greffés recouvrent une acuité visuelle leur permettant de retrouver leur autonomie au bout de plusieurs mois » souligne 20minutes.

Le Dr Louis Hoffart en réussissant à greffer une cornée artificielle sur un patient atteint de déficience visuelle devient donc un pionnier en France. En Europe trois équipes médicales seulement pratiquent ce type de greffe, une technique qui vient des Etats-Unis.

L’opération, explique lenouvelobs.com, « consiste à creuser la cornée déficiente pour y introduire la prothèse de type « AlphaCor » développée par la société Addition Technologies Inc. Cette prothèse bio-compatible comporte une partie centrale transparente entourée d’une bordure spongieuse qui favorise sa tolérance et sont intégration ».

Une fois que la cornée artificielle est implantée, elle est colonisée par, explique la même source, les tissus oculaires et intégrée dans la cornée du patient. Les 3/4 des greffés recouvrent une acuité visuelle leur permettant de retrouver une autonomie et de distinguer les formes après un laps de temps allant de 4 à 28 mois.
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON




Palmarès